Pour la dernière épreuve CSI 5* de la troisième journée de compétition, les équipes de VL ont suivi l’événement pour vous le retranscrire en direct. Au départ du barrage du prix Groupe Barrière, trois français : Julien Epaillard, Olivier Robert et Alexandra Paillot. Ils sont 11 a s’être qualifiés pour participer à la seconde manche sur une cinquantaine de participants.

Un barrage riche en émotion

Julien Epaillard et Safari d’Auge furent les premiers à partir : il fini son parcours avec trois barres, alors qu’il était premier au classement provisoire. Marcus Ehning, l’actuel numéro huit mondial, a lui aussi fauté sur un obstacle. La Suède fut représentée dans ce barrage par Peder Fredricson, qui réussi à faire le premier parcours sans pénalité de cette deuxième manche avec Hansson WL. Le brésilien Pedro Junquieira Muylaert et l’irlandais Cameron Hanley ont eux aussi fauté de 4 points. Frederico Fernandez qui représentait le Mexique (Gerardo Pasquel Mendez ayant chuté lors de la première manche) ne parvient pas à prendre première place au classement provisoire à cause d’une petite barre. La première femme à s’élancer sur ce barrage fait 8 points sur le double, dommage pour la japonaise Karen Polle. Alexandra Paillot a été accueillie très chaleureusement par le public. Elle s’est engagée sur ce barrage avec Tonio La Goutelle et nous a offert le parcours le plus rapide en 47,12 secondes, mais malheureusement une barre à l’entrée du double ne lui permet pas de prendre la première place. Olivier Robert a annoncé qu’il ne partirai pas sur ce barrage pour préserver son cheval avant la Coupe des Nations, ce qui enlève à la France toute chance de victoire sur cette épreuve. C’est à cause d’un virage trop serré que Jur Vrieling a fauté et a fait tomber une barre sur l’avant-dernier obstacle. Dernier partant, la belge Gudrun Patteet qui a remporté le prix Bouygues Immobilier hier matin et s’est classée 3ème dans le Grand Prix Longines, n’a pas brillé aujourd’hui et a réalisé 8 points de pénalité.

Lire aussi : Victoire du Colombien René Lopez dans le Derby 5* de La Baule

Le classement final 

C’est Peder Fredricson, le troisième meilleur cavalier au monde qui remporte la victoire avec un temps de 49,92 secondes au barrage. Sa victoire est amplement méritée, il est le seul double sans faute de l’épreuve. Lors de la remise des prix, nous avons donc pu entendre l’hymne suédois et une ovation lui a été faite. Juste derrière avec 4 points de pénalité, Alexandra Paillot prend la deuxième place, et c’est l’allemand Marcus Ehning avec sa monture Calanda 42 qui clôt ce podium avec un parcours à 4 points et un temps de 47,36. Julien Epaillard était le premier sans faute de la première manche, mais malheureusement son total de 12 points ne lui a pas permis d’être classé, il finit 10ème de l’épreuve.

 

Le suédois Peder Fredricson remporte le CSI 5* Groupe Barrière à La Baule