À la uneFranceSport

Alexandre Ruiz sanctionné par BeIN Sports pour propos sexistes peu avant son départ de la chaîne

Pas moins d’une semaine après l’annonce de son départ de beIN Sports, le site Mediapart révèle qu’Alexandre Ruiz aurait été sanctionné par la direction de la chaîne sportive, juste avant de la quitter, “pour une remarque sexiste formulée en réunion”.

D’après les informations dévoilées par Mediapart, Alexandre Ruiz aurait été sanctionné d’un avertissement par la direction de beIN Sports début décembre, pour des propos sexistes qui dataient du mois d’octobre 2020. La direction lui aurait adressé « un courrier recommandé long de trois pages » dont le ton était « très sévère ».

Le journaliste, qui a présenté sa démission auprès de la chaîne ce lundi, aurait eu une remarque sexiste envers sa collègue Vanessa Le Moigne, à la tête de l’émission beIN Center qui avait réussi à obtenir une interview avec un dirigeant d’un grand club français. « Pourquoi il veut venir dans son émission ? Il veut la choper ou quoi ? » aurait-il « ironisé ». Le départ du présentateur de beIN ne serait alors visiblement pas seulement lié à son projet sur Twitch.

À voir aussi : Les Prolongations avec Vanessa Le Moigne (BeIN SPORTS) #71

Interrogée par Mediapart, Vanessa Le Moigne ajoute qu’après les faits elle est allée trouver Alexandre Ruiz . “Il a commencé par me dire que s’il avait dit ça, c’est parce qu’il était inquiet pour moi. Puis il m’a répondu, en gros, qu’il fallait qu’on arrête avec nos trucs, qu’on ne pouvait plus rien dire, et il a fini par nier que c’était lui et par mettre la faute sur un autre participant de la réunion”, se souvient-elle.

Une mauvaise réputation connue de tous

Un autre événement aurait également posé problème. Cela concerne l’émission spéciale consacrée à Diego Maradona, le 26 novembre, et dont la présentation a été confiée à Florian Genton plutôt qu’à Alexandre Ruiz. Selon trois salariés de la chaîne, “juste avant la prise d’antenne, Alexandre est venu se poser juste à côté de la caméra, les mains dans le dos. Il est resté là, à fixer Florian Genton comme un cow-boy. ” Plusieurs journalistes chargés de l’émission se plaindront ensuite du comportement d’Alexandre Ruiz, alors accusé d’avoir voulu saboter l’émission.

Comme Mediapart, Franceinfo a également recueilli plusieurs témoignages « qui attestent qu’Alexandre Ruiz part de BeIN Sports auréolé d’une mauvaise réputation ». « Le terme de harcèlement moral est revenu dans tous ces témoignages. Hommes, femmes, il terrorisait tout le monde et la direction ». La direction, bien qu’alertée à plusieurs reprises, n’a rien fait pendant des années, “c’était Dieu sur Terre, personne ne lui disait rien », raconte une présentatrice.

Une autre journaliste confie au journal qu’il lui faisait peur. “Quand je me retrouvais seule avec lui, je gardais mon téléphone à portée de main en cas de coup de pression” avoue-t-elle. Des mois ou des années plus tard, certaines de ses victimes tremblent encore ou ont les larmes aux yeux quand elles évoquent les brimades, les humiliations, les intimidations, les dénigrements ou les colères d’Alexandre Ruiz.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux