À la uneActualitéCulturePop & Geek

AnimeJapan 2018 : La semaine où tout a basculé

AnimeJapan 2018 : Vinland Saga

L’AnimeJapan c’est un peu l’E3 de la japanimation. Et cette année on peut dire que les séries annoncées, les trailers dévoilés, ont réussi à mettre le feu à Internet. Petit tour d’horizon de cette semaine pas comme les autres avec les titres les plus attendus.

Si l’AnimeJapan a autant marqué cette année c’est avant tout pour son effet de surprise et la quantité de titres révélé. En cause, l’arrivée des mastodontes de la VOD tels que Netflix et surtout Amazon – d’autant que la plupart des séries annoncées étaient de véritable arlésiennes attendues par le public, surtout au Japon.

Surprise sur Prise

C’est le cas entre autre de Muhyo et Roji, un titre que l’on imaginait pas vraiment en France. Et pour cause : c’est l’adaptation d’un manga du Jump sorti au début des années 2000. Disponible chez nous aux éditions Kana, l’histoire parle de démons, de fantômes et de la façon de les punir de leur exactions dans le monde des vivants. Malgré son succès plutôt confidentiel, Muhyo et Roji compte parmi les adaptations animées les plus réclamées dans les sondages de ces dernières années.

Un grand ponte d’Ankama avait vendu la mèche un peu trop en avance, obligeant le studio Lerche à révéler qu’effectivement une adaptation du célèbre manga français Radiant était dans les tuyaux sous la direction de Seiji Kishi (Assassination Classroom). Il aura tout de même fallu attendre l’AnimeJapan pour avoir un trailer que les Japonais on même eu la gentillesse de proposer avec des sous-titres français, délicate attention que voilà. La série est d’ores et déjà datée pour cet automne, ce qui laisse un peu de temps pour découvrir l’œuvre originale chez Ankama.

Plus d’infos également sur les suites respectivement baptisées FLCL:Progressive (daté pour cet été) et FLCL:Alternative (pour cet automne). De 6 épisodes chacunes, ces deux suites indépendantes exposeront la rencontre de nouveaux personnages avec Haruko, la pétillante et déglinguée protagoniste aux cheveux roses de la série originale. Production I.G se retrouve seul capitaine à bord d’un navire accueillant deux jeunes studios : NUT qu’on connait maintenant pour Youjo Senki, et le jeune Revoroot qui fera assurément parler de lui très prochainement.

Il y a 18 ans déjà, FLCL faisait sensation. Cet enfant terrible de Production I.G et Gainax avait marqué pour son animation révolutionnaire et son histoire délirante. Ces deux suites devraient renouer avec les ingrédients de l’original : la musique de The Pillows, les robots, les aliens, les grosses guitares et les bobos au front.

Annoncée lors d’un événement spécial consacré à Reigen quelques jours avant l’AnimeJapan, la saison 2 de Mob Psycho 100 était pour beaucoup une évidence. L’équipe reste inchangée, à la différence de One Punch Man, dont la saison 2 est réalisée par J.C. Staff. Est-ce à dire que la saison 2 sera à l’image de la première ? Nous verrons bien ! En tout cas avec BONES aux commandes il y a de quoi être confiant.

AnimeJapan : Mob Reigen Event

En naviguant sur l’Amazone

La véritable surprise de cette édition c’est la contre-attaque d’Amazon Prime face au mastodonte Netflix. Le géant d’Internet vient d’annoncer pour son service VOD une pelletée de titres tous plus incroyables les uns que les autres en commençant par l’un des plus inattendus : Karakuri Circus !

Karakuri Circus est un shounen de Kazuhiro Fujita dont l’aura se fait plus forte chaque année. En France il est hélas connu pour avoir été abandonné en pleine parution, l’éditeur ayant lâché la série au tome 21 sur les 43 que compte cette saga. Fujita, célèbre au Japon mais beaucoup plus confidentiel en France (avec un petit noyau dur de fans), avait déjà vu son œuvre Ushio to Tora adaptée à l’écran par les studio MAPPA et VOLN. Ce dernier rempile d’ailleurs, comme pour confirmer un choix éditorial. L’annonce a fait l’effet d’une bombe en France comme au Japon, au point d’en voir certains rêver d’une adaptation future de sa série Moonlight Act éditée en France chez Kaze. Pas de date de sortie, mais soyez assuré que vous en entendrez parler tant Karakuri Circus est unique en son genre.

Autre sensation, et non des moindres : Vinland Saga. Ce manga de Makoto Yukimura (Planètes, dispo chez Kurokawa) parle avec beaucoup de justesse d’une période qui tend à revenir à la mode ces dernières années : les Vikings. Bien que romancé, le titre est relativement rigoureux sur les événements et s’inscrit parmi les incontournables de ces dernières années. Sans aucune date de sortie, le titre fait déjà saliver par son annonce et par le studio mis à sa tête : WIT Studio, déjà aux commandes de L’Attaque des Titans.

Moins d’une heure plus tard tombait le teaser d’une adaptation de Dororo par le studio MAPPA. Revenu du passé, Dororo est un manga d’Osamu Tezuka licencié chez Delcourt, mais désormais peu évident à trouver. Déjà adapté en noir et blanc dans les années 60 par Gisaburou Sugii, la série mélange habilement samurai et folklore nippon. On y suit la violente histoire d’un homme à la recherche de morceaux de corps qui lui ont été volés par des démons. Loin d’être un titre à mettre entre toute les mains, Dororo est pourtant un des meilleurs mangas de l’auteur. Le voir réadapté de nos jours est une excellente nouvelle : cela pourrait même être l’occasion de relancer des impressions du titre en cette année placée sous le signe de Tezuka, qui aurait fêté ses 90 ans.

Ces trois titres seront donc des exclusivités d’Amazon Prime aux côtés des déjà annoncés Banana Fish, Babylon et Pet.

Amazon emboîte donc le pas à Netflix : les deux géants de la VOD font de la japanimation un champ de bataille pour conquérir un public friand de nouveaux contenus. Mais y aura t-il de la place pour tout le monde ? Cette potentielle concentration du marché fera t-elle des victimes collatérales ? Le modèle nippon subit depuis quelques années des changements mettant à mal son séculaire système de production. Bien décidés à faire valoir leur statut de producteurs et diffuseurs à l’échelle internationale, les deux services américains pourraient donc rebattre les cartes d’un secteur jusqu’ici très cloisonné.

Related posts
CultureSéries Tv

Les 5 meilleures séries télé pour ados à ne pas manquer lors de vos week-ends

À la uneActualitéInternational

Brexit : Accord trouvé entre Bruxelles et Londres

CinémaLa Loi des SériesPop & Geek

La loi des séries à 100% : La playlist Joker | La loi des séries #322

À la uneBrèvesSéries Tv

Jonathan Cohen rallume La Flamme de Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux