À la uneFrancePolitique

Le gouvernement peut-il sauver Noël ?

Conférence de presse de Jean Castex

Hier soir, Jean Castex a annoncé la prolongation du confinement ces deux prochaines semaines et a affirmé que Noël sera bien différent

Annoncé il y a quinze jours au début du second confinement, Jean Castex a tenu une conférence de presse. Il a ainsi fait le point sur les mesures sanitaires. Le confinement n’ayant pour le moment que très peu d’impact sur la circulation du virus, le Premier ministre a affirmé que le confinement allait se prolonger jusqu’au 1er décembre. En effet, il a annoncé “[qu’]il serait irresponsable de lever ou alléger le dispositif dès maintenant”.

Le Premier ministre l’a affirmé, les fêtes de fin d’année seront dès plus particulières. Cependant, il a tenu à rassurer les petits commerçants fermés depuis le début du confinement. Si les indicateurs et courbes épidémiques se tassent, de “premiers allègements pourraient intervenir à compter du 1er décembre”. Ainsi seuls les petits commerces pourraient rouvrir leurs portes et devraient respecter des mesures sanitaires renforcées. Bars, restaurants et salles de sport resteraient, eux, fermés.

Un Noël limité

De plus, hors de question d’organiser de grands rassemblements pour les fêtes. Jean Castex l’a indiqué “les rassemblements à plusieurs dizaines de personnes” ne seront pas autorisés, notamment pour le Nouvel An. “Pas de grandes fêtes de plus de 10 personnes au moment de Noël” a-t-il précisé. Une jauge qui devrait être revue ou ajustée en fonction de la situation épidémique. Si les signaux venaient à s’améliorer, un allègement du confinement est envisagé pour Noël. “Notre objectif est de pouvoir permettre un nouvel allègement au moment des vacances de Noël afin que les Français puissent passer des fêtes de fin d’année en famille” a déclaré Jean Castex. De ce fait, le confinement pourrait durer jusqu’au 20 décembre.

Aux côtés de Jean Castex, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire a annoncé que le gouvernement “va mettre en place dans le budget 2021 un crédit d’impôt de 50 % du montant du loyer abandonné pour tous les bailleurs qui renoncent au loyer du mois de novembre pour toutes les entreprises qui ont jusqu’à 250 salariés et qui sont fermées”.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux