Pop & GeekSéries Tv

Après « L’histoire de Pif et son gadget », découvrez « 50 nuances de Geek »

Après avoir lancé le remarquable livre L’histoire de Pif et son gadget, Sébastien Gérard revient avec une émission « 50 nuances de Geek » sur Youtube.

Toutes les composantes de la culture geek

« 50 nuances de geek est une bulle tournée vers ce que j’aime et qui m’anime. Je suis à l’aube de mes 50 ans et je suis dans un esprit geek dans la manière dont j’élabore mes collections avec l’envie de partager plus que l’objet : les anecdotes, le background, la vision d’adulte sur des phénomènes de la pop-culture« 

Pour celles et ceux qui le connaissent, Sébastien Gérard est un passionné qui a la collectionnite aigue, gardant et archivant tout ce qu’il aimait étant petit dans les années 70-80.
C’est en faisant découvrir son incroyable collection de magazine Pif qu’on l’a découvert (grâce à la chaîne Youtube MortalG). Il raconte comme personne la presse jeunesse vintage notamment des années 80 et cette « passion » a débouché sur un livre que l’on connaît, « L’histoire de Pif et son gadget », l’un des beaux succès en librairie de ce début d’année.

Il revient désormais sur Youtube (en attendant d’autres projets passionnants) avec une émission prévue tous les 15 jours : « 50 nuances de Geek ». Après avoir proposé un numéro pilote, il revient aujourd’hui avec un premier numéro enrichi de rubriques récurrentes : Nuances Gaming, Nuances de kiosques, Fast and curious, Nuances Nawak, L’instant stickers. Une émission qui sur le fond est faite à l’image de tout ce que fait Sébastien Gérard : la passion de la (re)transmission doublée à l’immersion totale dans les produits qu’il présente. Le contenu est fun, différent de ce que l’on voit ailleurs et c’est aussi le plaisir de cette vidéo assez courte (25 à 30 minutes) pour ne pas trop en dire mais donner envie.

50 nuances de t-shirt

On ne va pas « critiquer » ce programme comme on critiquerait n’importe quel contenu qui lui aurait les moyens de faire. 50 nuances de Geek est fait avec passion et ça se voit.
On pourra pinailler sur la forme mais nulle doute que les choses vont aller en s’améliorant à mesure qu’il prendra ses marques. « 25 minutes remplies de visuels sous une tonalité et un récit à ma façon » promet l’animateur et on le ressent. Sans doute faudra-t-il faire attention aux raccords entre séquence, la convention voulant qu’une émission, même enregistrée, ait lieu en une seule fois, à l’instant où on la regarde. Or entre les changements de tenues à chaque rubrique, et de luminosité parfois, cela donne une impression un peu étrange. Et sans doute aussi revoir le positionnement de la caméra pour avoir plus l’impression qu’il nous regarde et pas qu’il regarde vers le bas son écran !

Pour le reste c’est 25 minutes de bonheur fait par un passionné pour les passionnés et c’est déjà énorme pour les passionnés que vous êtes et que nous sommes.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
La Loi des Séries 📺LE CLUBSéries Tv

Comment faire un dessin animé ? Fernando Lira Sarabia et Bruno Martineau - invités | Le Club #20

ActualitéSéries Tv

Fiction française : quel est notre bilan de la saison 2023-2024 ?

À la uneSéries Tv

C’est quoi “Synchro”, la nouveauté de la plateforme TF1+ ?

À la uneFrancePop & Geek

Qui est le premier youtubeur de France ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux