À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … Handicops, la première série réalisée par Alexandre Philip (France.TV)

C’est le 28 février que fut donné le coup d’envoi du tournage de la première série réalisée par Alexandre Philip et baptisé Handicops, attendue sur France.TV. Elle fut ensuite proposée en avant-première au Festival de la Fiction TV de la Rochelle.

Alexandre Philip est à n’en pas douter l’un des nouveaux talents de la comédie made in France qui mériterait de connaitre davantage de succès. Comme un nouveau défi (ou presque), il réalise sa première série qui sera diffusée sur France.TV. Celui qui était co-créateur de l’excellente Lazy Company (OCS), réalisée par Samuel Bodin, met une nouvelle corde à son arc en s’attaquant à Handicops, programme court qu’il a écrit et réalisé.

Ca parle de quoi ? 11 FÉVRIER 2005, L’État Français vote une loi pour garantir l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. On la surnomme la loi « handicap ».
8 AVRIL 2022, dans le cadre de la loi de 2005, une unité inédite encore à ce jour est créée : une brigade composée uniquement de personnes en situation de handicap. Dans les couloirs du commissariat on les surnomme : « Les HANDICOPS » À sa tête, le Capitaine Jericho va devoir composer avec Mika, Henri, Leïla, Ludo et Sharif, des agents pour le moins « spéciaux ». Malgré le manque d’expérience des uns et le gros égo des autres, chaque membre de cette escouade du tonnerre va devoir faire avec ce qu’ils ont en moins pour montrer ce qu’ils ont en plus. D’autant qu’ils sont surveillés de près par le lieutenant Pauline Bertani de l’IGPN, chargée d’évaluer l’expérience.

« Et si on intégrait des personnes en situation de handicap là où on ne les attend pas: dans la police ? Et si on les mettait tous ensemble pour mieux les contrôler ? Et si l’expérience donnait des résultats inattendus, surprenants, extraordinaires… et surtout drôles ? »

Il joue dans cette série en compagnie de ses partenaires de Vestiaires, Philippe Sivy et Aude Gogny-Goubert, auxquels s’ajoutent les petits nouveaux Héloïse Gaubert, Théo Hellermann, Roland Dujardin, Sébastien Lalanne et Nicole Ferroni (une comédienne avec qui Alexandre Philip voulait travailler depuis très longtemps et qu’il a rencontré lors du dernier Festival de la Fiction de la Rochelle).

Le comédien, auteur et désormais réalisateur (qui a aussi mis en scène son premier court métrage il y a quelques mois), réalise 8 épisodes de 3 minutes et comme à son habitude (on l’avait vu dans Lazy Company), son univers est référencé, assumé comme tel, puisant dans l’esprit de séries comme Brooklyn 99.
Amoureux de la narration sérielle, Alexandre Philip puise dans les codes de la sitcom tout en faisant « feuilletonner » ses épisodes, en développant « comme dans Kaamelott » une intrigue sur l’ensemble de la saison, faisant de cette série « une comédie de situations et de personnages, dans lequel nos héros EXTRAORDINAIRES seront tour à tour héroïques, ridicules, passionnés ou touchant…. Comme dans gens ordinaires quoi !« 

Si on connaît depuis longtemps le talent indéniable pour la comédie d’Alexandre Philip, le savant mélange (mais toujours délicat) entre une représentation d’une réalité sociale et la satire se ressent dans la description qu’il fait de sa série (et avec, ce qui fait aussi sa patte depuis longtemps) : « HANDICOPS, c’est l’application directe de la Loi « handicap » de 2005. Mais c’est aussi une solution pas chère pour renforcer les effectifs de police submergés et une formidable force anti-émeute… car personne n’osera jamais jeter un pavé sur un handicapé. » Le projet répond donc à une mission claire, déjà sous-jacente dans Vestiaires, à savoir « relever le défi de l’inclusion, de la représentation de la diversité à la télévision, et répondre à la mission du service public« .

Que vaut Handicops ?

Voilà plus de 10 ans que l’on connaît et suit le travail brillant d’Alexandre Philip. Avec son comparse Samuel Bodin, ils ont créé une des meilleures comédies françaises de la télévision, Lazy Company. S’il était « seulement » scénariste sur la série, nous avions déjà pu juger du talent indéniable et remarquable du jeune homme. Non seulement il sait écrire la comédie, mais il sait aussi la dire. Car pour que les mots sonnent justes, il faut savoir les dire et avoir donc un sens inné du comique. Alexandre Philip est de ceux-là.C’est même devenu sa marque de fabrique et c’est un talent que peu de personnes peuvent se vanter d’avoir dans le métier.

Nous avons donc pu visionner l’intégralité de cette saison de la série qui, malgré quelques petits défauts ici et là, est une vraie réussite. Comme il l’a fait dans le passé, Alexandre Philip sait digérer ses inspirations pour mieux les faire siennes. Si chez certains, on dirait de la copie, chez lui c’est un l’hommage. Dans cette série qui est en réalité le pilote de ce qui pourrait venir par la suite, il nous montre son univers dans lequel on rit avec intelligence de la différence et ainsi on l’accepte. Pas seulement la différence liée au handicap, la différence que l’on a tous les uns par rapport aux autres et qui fait la richesse de la vie. Handicops est une série drôle, intelligente, trash aussi parfois, mais servie avec une telle finesse par une très belle distribution que tout passe (et où l’on se régale des petits clins d’œil à Lazy Company par exemple). La vraie régalade de cette série une nouvelle fois c’est de réussir à faire en sorte qu’en seulement 8 épisodes de 3 minutes, on s’attache aux personnages, qu’ils soient suffisamment dessinés pour qu’on les aime déjà, mais aussi que l’univers soit là, posé et prêt à être déployé. C’est ça le signe d’un véritable talent d’écriture.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneCinéma

Qui est Jafar Panahi, ce réalisateur iranien qui vient d'être libéré après 6 mois d'emprisonnement ?

À la uneNumérique

C'est quoi Chat GPT dont tout le monde parle en ce moment ?

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Marie Mallia (L'abîme - Plus belle la vie) | La loi des séries #667

À la uneSéries Tv

Quelle série française cartonne actuellement sur Netflix dans le monde entier ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux