À la uneActualitéFootSport

Arrêt du match Brésil-Argentine : Que s’est-il passé ?

L’affiche entre le Brésil et l’Argentine n’est pas allée à son terme hier. La cause ? Des officiels de l’agence sanitaire brésilienne ont arrêté le match en raison d’un non respect des mesures sanitaires de plusieurs joueurs argentins.

Scène rocambolesque hier au Brésil. Le match entre le Brésil et l’Argentine s’est arrêté après sept minutes de jeu. Des officiels de l’agence de santé brésilienne (ANVISA) sont entrés sur la pelouse pour demander l’arrêt du match. Emiliano Buendia, Emiliano Martinez (Aston Villa), Christian Romero et Giovanni Lo Celso (Tottenham) n’auraient pas respecté la période de quarantaine demandée aux joueurs arrivant d’Angleterre. En effet, toutes personnes ayant séjourné au Royaume-Uni doit s’isoler pendant une durée de 14 jours en arrivant au Brésil. Ils auraient alors fourni de “fausses informations” aux autorités locales au moment de leur arrivée sur le territoire brésilien.

Alors que le spectacle devait être au rendez-vous avec la revanche de la finale de la Copa America de l’été dernier, un affrontement entre Lionel Messi et Neymar. Les fans de football ont assisté à une vaste blague en mondovision. Ce Brésil-Argentine rentre donc dans l’histoire devenant le premier match international officiel s’arrêtant en cours de jeu en raison de la crise du covid-19.

Une enquête contre les quatre joueurs déjà ouverte avant le début du match

Quelques heures avant le début du match, l’ANVISA avait annoncé dans un communiqué auprès des autorités locales de la situation irrégulière des quatre joueurs argentins. Il demandait qu’ils soient placé “immédiatement en quarantaine”. “Ils ont reçu l’ordre de rester isolés” a expliqué le président de l’ANVISA sur TV Globo. “Ces quatre joueurs doivent être expulsés du Brésil. Ils seront condamnés à une amende” précise-t-il.

Une situation inexplicable pour les Argentins qui ne comprennent pas pourquoi, les autorités ont attendu le début du match pour intervenir. “Ça fait trois jours qu’on est ici, pourquoi ne sont-ils pas venus avant ?” s’interrogeait Lionel Messi au bord du terrain à un agent de l’Anvisa qui venait de lui dire “Ce n’était pas la manière adéquate, mais la sécurité sanitaire du pays passe avant tout”. Les discussions ont alors duré pendant une heure. Aucune solution n’a été trouvé et l’arbitre a finalement décidé de suspendre définitivement la rencontre.

Un rapport par les officiels et l’arbitre sera envoyé à la FIFA qui prendra des mesures en conséquence de cet événement. L’Argentine se considère dans son droit dans cette affaire. Un accord signé entre les membres de la CONMEBOL autorisait normalement le déplacement des joueurs dans toute l’Amérique du Sud. Mais pour ceux venant d’Angleterre, la donne est différente. Tous les joueurs brésiliens jouant en Angleterre n’ont pas pu honorer leurs convocations à cause des consignes sanitaires. Les autorités brésiliennes ont alors voulu se montrer intransigeante avec les Argentins.

Le match remplacé par un entraînement

Pour aller plus loin dans le surréalisme, les Brésiliens sont revenus sur le terrain après l’annonce de l’arrêt du match. Les joueurs ont organisé un match entre les titulaires et les remplaçants devant les 1500 spectateurs du stade.

Pendant ce temps-là, les Argentins quittaient le stade. Le sélectionneur, Lionel Scaloni, en a profité pour donner son avis sur la situation. “Ça me rend très triste, je n’ai pas de mots. Je ne cherche pas de coupables. Ç’aurait dû être une fête pour tout le monde, on aurait dû profiter de cette rencontre et ça termine comme ça”. Une soirée à oublier.

A lire aussi : Cristiano Ronaldo devient le meilleur buteur de l’histoire en sélection

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux