À la uneActualitéInternational

Attentat en Nouvelle-Zélande : un homme poignarde six personnes

En Nouvelle-Zélande, un homme a poignardé six personnes dans un centre commercial. Déjà connu des services de police, il a été abattu.

“Ce qui s’est passé aujourd’hui était ignoble, c’était détestable, c’était mauvais” a déclaré Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise. Aujourd’hui, à Auckland un homme s’est rendu dans un centre commercial et a poignardé six personnes en moins d’une minute. Pour le moment, l’attaque n’a fait aucun mort mais trois personnes ont été transférées à l’hôpital dans un état critique. C’est le deuxième attentat perpétré en Nouvelle-Zélande de son histoire.

Un drame d’une bien plus grande envergure a pu être évité grâce à l’intervention rapide des policiers. Les forces de l’ordre sont intervenues moins d’une minute après le début de l’attaque. Le terroriste a été abattu et les autorités appellent à un retour au calme jugeant que celui-ci avait agi seul. En effet, cet homme était en surveillance constante depuis plusieurs années.

Un sympathisant de l’Etat Islamique

“Cet attentat sur des Néo-Zélandais innocents a été perpétré par un individu qui était connu comme étant une menace” a déclaré Jacinda Ardern. L’homme, un ressortissant Sri-lankais de 32 ans est arrivé en Nouvelle Zélande en 2011. Il s’est ensuite fait connaître des autorités locales pour sa sympathie pour l’Etat Islamique. Nommé “S” par les autorités, il était placé sous surveillance policière depuis 2016.

La première ministre néo-zélandaise a précisé que l’homme avait déjà effectué un séjour en prison. Les autres informations sont classées comme confidentielles par la justice néo-zélandaise. Jacinda Ardern a annoncé qu’elle allait lever cette mesure pour dévoiler tous les faits autour de cette affaire. Elle a malgré tout donné des précisions sur ses motivations, “c’est une idéologie violente et inspirée de l’organisation Etat islamique”.

Les seules informations sorties dans les médias sur “S” sont qu’il possédait des vidéos de Daech et qu’il s’était procuré des couteaux de chasse il y a plusieurs années. Des informations complémentaires seront communiqués dans les prochains jours. Pour rappel, un attentat opéré par un suprémaciste blanc dans deux mosquées en mars 2019 avait provoqué la mort de 51 personnes.

A lire aussi : Au Texas, une loi restreint le droit à l’avortement, la Cour Suprême la laisse en vigueur

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux