À la uneActualitéFranceInternational

Attentats de Paris : la planque belge de Salah Abdeslam retrouvée

La planche belge de Salah Abdeslam a été retrouvée par les enquêteurs

Les enquêteurs ont découvert lors d’une perquisition l’appartement belge qui a servi de planque à Salah Abdeslam après les attentats du 13 novembre. Ils y ont découvert une empreinte digitale provenant d’Abdeslam, ainsi que du matériel destiné à un attentat terroriste.

Salah Abdeslam, l’un des hommes clés des attentats du 13 novembre, s’était caché en Belgique, dans un appartement situé à Shaerbeek (nord-est de Bruxelles). Les enquêteurs avaient découvert la planque dès le 10 décembre lors d’une perquisition.

La planque belge de Salah Abdeslam a été retrouvée à Shaerbeek, au nord-est de Bruxelles

La ville de Shaerbeek, où Salah Abdeslam avait trouvé refuge (lexpress.fr)

Dans cet appartement situé rue Berger, les enquêteurs ont trouvé du matériel “destiné à la préparation d’explosifs ainsi que celle de traces de TATP”, selon le parquet fédéral belge. Se trouvaient également dans l’appartement “trois ceintures confectionnées à la main et qui pourraient avoir été destinées à transporter des explosifs” ainsi qu’ “une empreinte digitale de Salah Abdeslam”.

Toujours selon le parquet, “cet appartement avait été loué sous une fausse identité, laquelle pourrait avoir été utilisée par une personne actuellement placée sous mandat d’arrêt”. 

Les détonateurs auraient été ajoutés aux dispositifs explosifs dans un hôtel à proximité de Paris (Alfortville), où Salah Abdeslam avait réservé deux chambres.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureSpectacles

« La situation ne me pousse pas à arrêter le théâtre, bien au contraire », entretien avec Daniel Pierson

À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Assassin's Creed : des séries en développement pour Netflix

À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... le fonctionnement de la Cour Suprême des Etats-Unis

À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux