À la uneSport

Avec AEW Dynamite Fyter Fest, le catch rime avec succès et fraîcheur

Après le succès de “AEW Dynamite: Road Rager”, premier show d’All Elite Wrestling avec du public depuis plus d’un an, la promotion continue de proposer des évènements spéciaux à ses fans. Ces deux derniers mercredis, AEW présentait les éditions spéciales de “AEW Dynamite: Fyter Fest”. Au programme de ces deux nuits, on retrouve entre autres quatre matchs de championnats et un match du cercueil. Deux nuits de catch saluées par la critique et les fans, qui permettent à la promotion de Jacksonville de s’ériger davantage en une alternative sérieuse à WWE.

Le 14 et 21 juillet, All Elite Wrestling prenait la direction du Texas, au Sud des États-Unis, pour produire leur show hebdomadaire “AEW Dynamite”. Depuis le retour des fans dans les salles, la promotion sort le grand jeu en présentant des shows toujours plus attractifs les uns après les autres. L’édition du 7 juillet, “AEW Dynamite: Road Rager”, en est la preuve. Le show voit les débuts de Malakai Black – anciennement connu chez WWE sous le nom d’Aleister Black -, le premier match d’Andrade El Idolo dans la compagnie ainsi qu’un combat de rue pour les championnats par équipes. AEW prit donc la direction du Texas en ayant le vent en poupe. Un choix judicieux, le Texas étant l’une des régions où les fans sont les plus enthousiastes au produit AEW, C’est ce que nous affirme Norbert Feuillan, journaliste catch et commentateur play-by-play d’All Elite Wrestling en France sur la chaîne Toonami : “Le Texas est connu pour être extrêmement vocal, l’excitation et la passion de ce public pour AEW se sont faites ressentir”. Une excitation et une passion que les télespectateurs ont également ressenti. En effet, les deux shows ont réussi à rassembler plus d’un million de télespectateurs – 1 025 000 pour la nuit une et 1 148 00 pour la nuit deux -. Si All Elite Wrestling arrive à captiver ses fans, c’est en partie grâce à une recette qui mêle fraîcheur, authenticité et star-power.

De nouveaux catcheurs élevés au même rang que les stars actuelles

Depuis la création de son show hebdomadaire “Dynamite”, AEW applique une formule simple mais, pour autant, peu appliquée chez la concurrence. La promotion ne cesse de créer de nouvelles stars en les faisant confronter à des stars déjà établis. L’année dernière lors de l’édition de Fyter Fest, on voyait déjà la légende du catch Chris Jericho affronter la star montante, et chouchou des fans, Orange Cassidy. Cette année, les jeunes stars du catch ont encore eu l’occasion de briller à Fyter Fest. “Hangman” Adam Page, 29 ans, se retrouve dans la storyline pour le titre mondial face à son ancien partenaire et leader de “l’Elite” Kenny Omega. En outre, MJF, considéré par la critique comme la future grande star du catch américain, se livre à une bataille acharnée contre Chris Jericho. A ce sujet, le leader du “Cercle restreint” a battu Shawn Spears dans le premier des cinq “travaux de Jericho”. Si Chris Jericho parvient à surmonter ses cinq travaux, il aura l’opportunité d’avoir une ultime bataille contre son rival, leader du “Sommet”. Côté match, on peut souligner l’excellente performance de Darby Allin face à Ethan Page dans un match du cercueil. Grâce à cette victoire, Darby Allin se dresse comme l’une des figures majeures d’All Elite Wrestling.

Parmi les stars crées par AEW, celle qui se distingue par-dessus tout est l’actuelle championne Britt Baker. Très populaire auprès du public malgré son arrogance, elle a su défendre son titre avec succès lors de la nuit deux face à Nyla Rose. Une popularité liée à son talent et ses progrès depuis son heel-turn et son personnage de dentiste narcissique. Soulignons d’ailleurs que ce personnage est directement inspiré de la vie personnelle de la catcheuse, elle qui possède un cabinet dentaire en Floride. Norbert Feuillan salue les récentes performances de Dr. Britt Baker en ajoutant: “Britt Baker est en train de devenir une véritable superstar. Désormais, elle ne peut jamais se tromper tant la foule lui mange dans la main. Après avoir été vivement critiquée par le passé, elle est l’exemple même d’une personne qui a transformé le négatif en positif. C’est la preuve vivante qu’il est possible de débuter à la télévision chez AEW et de devenir une vedette”. Enfin, dans les jeunes catcheurs bientôt vedettes, on peut souligner la victoire de Ricky Starks, membre de la team Taz, face à son ancien coéquipier Brian Cage. Une réussite qui le couronne champion FTW – ceinture non reconnue par All Elite Wrestling -.

Darby Allin, jeune vedette chez All Elite Wrestling, effectuant son coffin drop pour assommer Ethan Page à l’intérieur du cercueil. Crédit Photo: AEW.

Toutes ces jeunes stars sont au cœur de l’ADN de la promotion. Cette fraîcheur qu’apporte AEW dans le monde du catch, se traduit par des audiences de plus en plus importantes. C’est ce que souligne le commentateur: “L’analyse de leurs incroyables résultats d’audimat ont révélé le plus grand succès d’All Elite Wrestling, la popularité des jeunes catcheur.euses. Ils ont connu leur développement à la télévision quasi-exclusivement chez AEW. Britt Baker, Darby Allin, Sammy Guevera et Adam Page ont boosté les audiences au-dessus du million de télespectateur.trices”. Un fait d’arme retentissant quand, à la création d’All Elite Wrestling, peu pensaient que l’organisation serait capable de créer de nouvelles stars sans se reposer sur les anciennes gloires du catch. Les légendes comme Chris Jericho, Sting ou Christian Cage sont utilisées de sorte à permettre aux nouveaux talents de briller en étant associés à eux. Récemment, c’est le membre du “Jurassic Express” Jungle Boy, qui profite de son association avec Christian Cage. Jungle Boy, le fils du regretté Luke Perry, a d’ailleurs eu sa chance au titre mondial de Kenny Omega fin juin.

Des combats mémorables et des surprises alléchantes

Bien que la promotion de Jacksonville mise énormément sur ses jeunes catcheurs, elle propose également des matchs dignes de grands évènements lors de son émission hebdomadaire. Le prestigieux championnat des États-Unis de New Japan Pro Wrestling fut défendu lors des deux shows. Lors de le première nuit de Fyter Fest, le champion Jon Moxley – anciennement connu chez WWE sous le nom de Dean Ambrose – a conservé son titre face à Karl Anderson. Un coup de tonnerre intervient durant la deuxième nuit de Fyter Fest. En effet, Lance Archer, ancien champion US chez NJPW, récupéra la ceinture en battant Jon Moxley dans un Texas Death Match. Un match aux allures familières puisque ce dernier avait battu Lance Archer pour remporter le titre un an et demi auparavant, dans cette même stipulation. Leur match-retour, la semaine dernière, a marqué Norbert Feuillan, qui se souviendra de cette rencontre encore un long moment: “Je n’oublierai jamais le combat entre Jon Moxley et Lance Archer. Il m’a collé un bon paquet de frissons. J’avais commenté leur match-aller en janvier 2020 au Tokyo Dome devant 40 000 personnes et je crois que j’ai préféré celui de Dynamite. C’est vous dire !“.

Dans les matchs mémorables de ces deux nuits, on peut mentionner également l’affrontement entre Christian Cage et Matt Hardy. Une rivalité qui remonte à la fin des années 90, à l’époque où les deux hommes luttaient en équipe. C’est après avoir fait leurs armes chez WWE et Impact Wrestling, que les deux hommes se sont retrouvés chez All Elite Wrestling. En arrivant dans la promotion, Christian Cage a très vite croisé la route de “Big Money” Matt Hardy, portrayé en tant que riche homme d’affaires prêt à tout pour parvenir à ses fins. Au terme d’un combat de plus de treize minutes, Christian Cage s’impose face à son rival de toujours. Les sbires de Matt Hardy, l’équipe “Private Party”, – composée de Isiah Kassidy et Marq Quen – seront repoussés hors du ring après le match par le “Jurassic Express”, Jungle Boy et Luchasaurus.

Lance Archer est devenu lors de la deuxième nuit de Fyter Fest, le nouveau champion IWGP US Heavyweight de NJPW. Crédit Photo: AEW.

Enfin, les deux nuits de Fyter Fest furent également le lieu de quelques surprises. Le show du 14 juillet vit le retour de Yuka Sakazaki, catcheuse n’ayant pas combattu à Dynamite depuis le 5 février 2020. Après 16 mois d’absence, elle battit Penelope Ford dans un match solide de 6 minutes 45. On peut également souligner les débuts à la télévision du jeune catcheur, Wheeler Yuta. Présent lors des deux shows, il affronta, sans succès, Sammy Guevara et Darby Allin. Malgré ces deux défaites, le catcheur de 24 ans n’a pas manqué de faire bonne impression auprès du public. Pour finir, le show du 21 juillet voit les débuts de Chavo Guerrero Jr., autre légende du catch américain. Ce dernier est introduit comme étant le “consultant exécutif” de la nouvelle sensation d’AEW, Andrade El Idolo. D’autres surprises pourraient à l’avenir consolider le statut d’alternative de la promotion. Les signatures supposées de Bryan Danielson – Daniel Bryan chez WWE – et CM Punk, résonnent comme celles de Hulk Hogan et Randy Savage, signés chez World Championship Wrestling en 1994. Tout deux étaient à leur époque des superstars ayant réussi à apporter encore plus d’attention sur un produit déjà bien établi. Si All Elite Wrestling semble être la terre promise pour beaucoup de catcheur.euses, c’est avant tout, pour Norbert Feuillan, grâce à l’authenticité du produit: “AEW, c’est le retour du fun dans le catch américain”.

Vous pouvez retrouver la deuxième nuit de “AEW Dynamite: Fyter Fest”, ce mardi 27 juillet à 20h55 sur Toonami, en version française, commentée par Norbert Feuillan et Alain Mistrangélo.

Lucas Charpiot
About author

19 ans. Etudiant en troisième année de licence d'anglais option Journalisme. Passionné de catch et de sport automobile.
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #83

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux