À la uneActualitéFootSport

Benfica réussit l’exploit, Valence n'était pas loin

Les deux demi-finales qui ont lieu hier soir ont vu le FC Séville et Benfica se qualifier au détriment de la Juventus (0-0) et Valence (3-1), si le club valencien a frôlé l’exploit en étant qualifié jusqu’à la 94e minute, Benfica a su tenir le match nul au Juventus Stadium pour aller y jouer la finale.

 

La Juventus a beaucoup déçu hier, incapable de déstabiliser le bloc benfiquiste pourtant réduit à 10 après l’exclusion d’Enzo Perez (67e). Benfica avait d’ailleurs commencé très fort en pressant très haut le bloc turinois et en privant de ballon les hommes de Conte, après avoir laissé passer l’orage d’environ 20 minutes, le bloc de la Juventus était bien mieux organisé et prenait le contrôle du ballon en s’offrant des occasions de but, notamment sur la tête de Vidal sauvé par Luisao sur la ligne (46e) en première mi-temps.

Benfica continuait de subir mais sans rompre, et s’offre même quelques occasions comme celle de Rodrigo sur une longue touche de Siqueira et une déviation de la tête de Garay, mais que l’espagnol met au-dessus (51e). Le carton rouge reçu par Enzo Perez obligeait Benfica a encore plus défendre mais la Juventus était retombé dans ses travers et n’arrivait pas à bouger le bloc bien organisé du club portugais en se créant peu d’occasion de but.

le-camerounais-du-fc-seville-stephane-mbia-fete-la_1026865

Valence a presque réussi l’exploit

Le club valencien était obligé de produire un exploit, et c’était fait jusqu’à la 94e et le but salvateur de Stéphane M’bia qui sauve Séville d’un non match.

Valence avait décidé de frapper fort avec une maîtrise totale du match et un retard rattrapé en à peine 26 minutes, les andalous à l’image d’un Rakitic transparent étaient totalement dépassés par la volonté des valenciens. La seconde période était du même acabit avec un but de Mathieu à la 70e qui qualifiait Valence, le plus dur était fait mais un but surprise du à un relâchement de la défense sur une touche longue de Coke et une déviation de la tête de Fazio sur M’Bia qui crucifie les hommes de Umery à la toute fin.

La Juventus a déçu dans son propre stade et ne disputera pas la finale à domicile, quant à Valence c’est cruel pour le match retour, mais une double confrontation se joue en 180 minutes et non 90.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

ActualitéFootSport

Milan AC et l’Inter Milan : une rivalité historique 

À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneFaits DiversInternational

Traque de Mohamed Amra : c’est quoi la “notice rouge” émise par Interpol ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux