À la uneFaits Divers

“Blessures involontaires” : que risque Pierre Palmade ?

Pierre Palmade va être jugé pour « blessure involontaire » après l’accident qu’il a provoqué en février 2023. Un an plus tard, le 27 mai 2024, il est renvoyé devant le tribunal.

L’affaire a été très médiatisée l’an dernier et continue de l’être à chaque nouveau coup de théâtre. Pierre Palmade, impliqué dans un accident de la route en février 2023, est renvoyé depuis hier devant le tribunal correctionnel. Le parquet de Melun indique qu’il sera jugé pour « blessures involontaires » et non pour « homicide involontaire«  comme il l’avait requis. Dans l’état actuel des choses, les antécédents, les problèmes d’addictologie, l’infraction, la violence du choc, les blessés, la mort du foetus (…) sont autant d’éléments qui seront pris en compte pendant le procès. D’ailleurs, aucune date pour celui-ci n’a encore été évoquée.

« L’homicide involontaire » non retenu

Si la qualification « d’homicide involontaire » avait été retenue, Pierre Palmade aurait fait l’objet d’un procès épineux. Il aurait fait face à 20 ans de réclusion et une amende de 300 000 euros. Mais la juge a retenu un autre chef d’accusation. L’humoriste sera donc jugé pour « blessures involontaires par conducteur ayant délibérément violé une obligation particulière de prudence ou des sécurité ». Celui-ci s’associe au fait que l’humoriste de 56 ans a déjà été condamné pour infraction à la législation sur les drogues. De ce fait, il sera jugé en état de récidive légale, augmentant la peine encourue. Initialement, ce type d’infraction entraine 21 mois de prison. Toutefois, ici, au vu des circonstances aggravantes, Pierre Palmade risque une peine de 14 ans de prison et 200 000 euros d’amende.

Un accident, trois blessés, 1 décès

Les faits remontent à plus d’un an. Le 10 février 2023, Pierre Palmade, sous l’emprise de stupéfiants, a été à l’origine d’un grave accident en Seine-et-Marne. Après trois jours de fête, l’humoriste prend le volant avec deux amis pour aller faire des courses. Sur une route départementale, son véhicule percute violemment une voiture arrivant en face. Outre le comédien, l’impact fait trois blessés et un mort. Yuksel Yakut et son fils, Devrim, âgé de 6 ans sont des victimes de l’accident. C’est aussi le cas de sa belle-soeur, Mila, 27 ans. Mais à la suite de cette collision, la jeune femme, enceinte de 6 mois et demi, a également perdu l’enfant qu’elle attendait alors qu’elle subissait une césarienne.

D’un point de vue juridique, à travers la jurisprudence, la juge n’a pas retenu la qualification d’homicide involontaire estimant que ce n’est pas légitime pour un être décédé sans être né vivant et viable. Une décision qui avait longuement fait débat puisque beaucoup considéraient ce foetus comme un humain. De son côté, Pierre Palmade, assigné dans un service d’addictologie sous bracelet électronique, avait affirmé avoir peu de souvenirs des circonstances de l’accident.

À lire aussi : Affaire Palmade : quels sont les effets de la cocaïne ?

Les parties civiles consternées

« Les parties civiles que nous représentons déplorent évidemment ces choix (…) », déclare Maitre Mourad Battikh. L’avocat des blessés se dit consterné par ce renvoi pour « blessures involontaires » uniquement. « Le juge d’instruction avait l’occasion de tirer les conséquences de ce drame et de faire évoluer le droit vers plus d’étiqueté et de justice », affirme-t-il. Cette décision a été ressentie comme un coup de massue pour les victimes. Par ailleurs, le comportement de l’acteur depuis le début de l’affaire alimente sans cesse la rancoeur de ces dernières. En juin 2023, quatre mois après l’accident, Pierre Palmade se trouvait dans un carré VIP d’une discothèque à Bordeaux. Des images qui ont provoqué la colère de Yuksel Yakut, l’une des victimes de l’accident. Les parties civiles ont encore 10 jours pour faire appel de cette décision. Toutefois, l’avocat juge compliqué de la contester.

 » Quand je l’ai vu s’amuser en discothèque, j’ai pensé à tout ce qu’il a fait subir à Mila, à mon enfant et à moi. Jamais je ne pourrai pardonner à Pierre Palmade. C’est peut-être un grand comédien français, mais pour moi, il n’a aucune valeur. « 

Yuksel Yakut

About author

Journaliste
Related posts
À la unePolitique

“Gratuité intégrale à l’école” : que signifie cette mesure du Nouveau Front populaire ? 

À la uneSéries Tv

5 scènes chocs ou violentes qui ont marqué les séries

À la uneSéries Tv

5 séries françaises attendues la saison prochaine

À la uneFrancePolitique

Qui est Raphaël Arnault, candidat aux législatives et fiché S ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux