À la uneFootSport

CAN : La Côte d’Ivoire rejoint l’Algérie, la Tunisie au forceps

L’ensemble des quarts de finaliste de cette CAN 2019 est désormais connu. Ce lundi soir, Côte d’Ivoire et Tunisie ont pris les derniers tickets en dominant au forceps le Mali et le Ghana respectivement (1-0) et (1-1, 5-4 pen).

La Côte d’Ivoire sera bien présente au stade des quarts de finale de cette coupe d’Afrique des nations. Opposés au Mali, les éléphants ont réussi à déjouer le piège et à l’emporter sur la plus courte des marges (1-0). Mais que ce fut dur pour les coéquipiers du lyonnais Maxwell Cornet. Supérieurs collectivement et disposant des meilleurs occasions, les Maliens ont fait trembler la Côte d’Ivoire.

Wilfried Zaha face au Mali
@Oliver Weiken/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Plus tranchants offensivement, les Aigles se procurent les seules occasions d’une première mi-temps cadenassée. Diaby (21′) et Marega (35′) apportent notamment le danger sur la cage de Gbohouo. Sans succès. Dans le second acte, les Ivoiriens reviennent avec de bien meilleures intentions. Kodjia se montre très dangereux (55′, 67′). Finalement, c’est Wilfried Zaha qui parvient à trouver la faille en prenant le dessus à la course sur Youssouf Koné (1-0, 75′). Malgré une abnégation de tous les instants, les Maliens ne reviendront pas dans la partie, le portier ivoirien signant une parade décisive à la dernière seconde. Les Eléphants filent en quarts où ils retrouveront l’Algérie dans un match qui s’annonce explosif.

La Tunisie a joué avec le feu

De son côté la Tunisie s’est faite une énorme frayeur face au Ghana. Les “Blackstars” rentrent de plein pied dans la rencontre et ne tardent pas à amener le danger. Après quelques situations, Nuhu touche le poteau alors que sa tête puissante semblait parfaite (16′). Thomas Partey puis Acquah (25′, 41′) font à leur tour parcourir un frisson chez les supporters tunisiens. Les Aigles de Carthage répliquent mais se montrent trop irréguliers face à un Ghana en place. Les Ghanéens se voient même refuser un but d’André Ayew pour une main peu évidente d’un de ses partenaires (42′).

Les Tunisiens durant la séance de tirs au but face au Mali
@Gehad Hamdy/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Après la mi-temps, la Tunisie hausse son niveau de jeu et finit par prendre à défaut son adversaire. Taha Khenissi libère les siens en reprenant un centre parfait de Kechrida. L’action faisait suite à un gros travail de Wahbi Khazri (1-0, 73′). Malgré la grosse activité de Wakaso, le Ghana ne semble pas vraiment en mesure de revenir. Néanmoins, sur un coup de pied arrêté anodin, Bedoui, rentré quelques secondes auparavant, lobe son gardien et permet au Ghana de revenir (92′, 1-1). Les deux formations ne parviennent pas à se départager en prolongations. Pour la séance de tirs au buts fatidique, le sélectionneur Tunisien décide de changer son gardien. Mécontent Mouez Hassen laisse sa place à l’expérimenté Farouk Ben Mustapha. Un coup de poker gagnant puisqu’il repousse le troisième tir au but ghanéen. Précis et puissants, les Tunisiens terminent cette fois le travail proprement. Ferjani Sassi trompe Ofori et envoie sa sélection au prochain tour (1-1, 5-4 pen). Les Tunisiens rencontreront la surprise Madagascar.

Related posts
À la uneBrèvesMusiqueSéries Tv

Le monde de demain : Arte va lancer une série sur les débuts de NTM

À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
Pourquoi les Américaines sont-elles fortes au Foot ?