Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneFrance

Canicule sur la France : c’est quoi “une plume de chaleur” ?

De fortes chaleurs sont attendues cette semaine et les températures vont grimper jusqu’à 40° sur l’ensemble du pays. La “plume de chaleur” est à l’origine de ce phénomène. Mais c’est quoi “une plume de chaleur” ?

La “plume de chaleur” est le phénomène responsable de ce record de températures en France. Un phénomène météorologique qui devrait, malheureusement, se développer davantage dans les prochaines années. Il est capable de transporter des vents extrêmement chauds dans le monde entier.

Une canicule précoce va toucher la France dès ce mercredi. Des températures très largement au-dessus des normales de saisons. En plein mois de juin, les températures atteindront les 40° pour une large partie sud du pays. Les experts parlent même de la canicule la plus précoce depuis le début des relevés météorologiques.

Phénomène météorologique

Responsable de cette vague de chaleur, c’est une “plume de chaleur”, un phénomène dynamique qui transporte l’air chaud venant du sud, de l’Espagne et du Maghreb.

“C’est une remontée très étroite d’air chaud qui concerne généralement un ou deux pays. C’est ce qui va nous concerner sur la France et l’Espagne à partir du milieu de semaine. Le sud-ouest de la France est particulièrement concerné, les dernières sorties de modélisation voient plutôt entre 40 et 42 l’ensemble de l’arc Atlantique, ce qui est extrêmement conséquent pour la m-juin”.

Serge Zaka, agroclimatologue chez ITK

Cette “plume de chaleur” s’est formée suite à l’apparition d’une goutte froide sur l’ouest de l’Europe, au large du Portugal. Par conséquent, cette “plume de chaleur” agit comme une pompe à chaleur, c’est-à-dire qu’il y a des vents qui tournent autour et qui font remonter de l’air extrêmement chaud du Maghreb et de la péninsule ibérique pour les emmener vers la France notamment.

Une canicule devenue habituelle

La question continue de se poser pour les années à venir sur les nouveaux records de températures. Météo-France alerte sur ces vagues de chaleur précoces qui seraient désormais de plus en plus fréquentes. Toujours d’après Météo-France, il y a eu trois plus de vagues de chaleur ces 30 dernières années que durant les 42 années précédentes. Les toutes dernières montées de températures sont récentes, elles datent de 2015, 2017 et 2019, avec près de 42° sur l’ensemble du pays.

“Ces épisodes extrêmes climatiques vont de plus en plus arriver et ils sont de plus en plus précoces”.

Charles Sirto, cofondateur de l’association “La Fresque du climat”.

Le responsable de cette explosion de température serait, selon Christophe Cassou chercheur au CNRS, “l’activité humaine qui contribue à l’augmentation de l’intensité et de la fréquence des extrême chauds.”

Attention à ne pas confondre ce phénomène de “plume de chaleur” au dôme de chaleur qui a également touché le pays l’an dernier.

“C’est un phénomène beaucoup plus figé. On a une zone de haute pression sur un pays et sous ce dôme, sous cette bulle de haute pression, les températures s’emballent. Là, la situation n’est pas figée, les choses ne sont pas statiques. Au contraire, on voit très bien cette langue d’air chaud qui remonte vers la France.”

Marc Hay, spécialiste météo de BFMTV

À lire aussi : Vague de chaleur, canicule, pic de chaleur… Quelles différences ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

À la uneMédias

Drag Race France : qui remporte la première édition ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux