À la uneInsoliteInternational

Canon oblige ses employés à sourire pour les faire entrer au bureau

En Chine, l’entreprise Canon demande à ses salariés de sourire pour qu’ils puissent accéder à leur lieu de travail.

Un sourire nécessaire pour aller au boulot. Aussi étonnant que cela puisse paraître, pour aller travailler chez Canon, il faut esquisser son plus beau sourire. En effet, la société japonaise spécialisée dans les produits optiques, a mis en place un dispositif de caméras à reconnaissance faciale dans les bureaux de sa filiale Canon Information Technology, en Chine. Des informations recueillies par le Financial Times, rapportées par Capital. Si le salarié ne sourit pas alors il n’a pas le droit d’avoir accès aux locaux.

Un dispositif déjà en place depuis un an

Canon avait déjà dévoilé le dispositif en question. Dans le but d’améliorer la gestion des ressources humaines, la marque avait fait l’annonce l’année dernière, de la mise en place de ce dispositif, sans grandes réactions.

Le Financial Times a publié une très grande enquête à propos des stratégies déployées par les entreprises chinoises pour surveiller l’investissement de leurs salariés. Des pratiques qui sont en réalité très répandues dans le pays.

« Les technologies accélèrent le rythme des personnes qui travaillent avec des machines au lieu de l’inverse, comme cela s’est produit lors de la révolution industrielle du 18ème siècle », est-il commenté dans le Financial Times.

Par ailleurs, avec la pandémie de Covid-19 et le confinement, les entreprises ont été de plus en plus nombreuses à mettre en place des contrôles à distance sur leurs salariés.

À lire aussi : Rave-party à Redon : cinq gendarmes blessés, un homme perd sa main

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinéma

C'était il y a 25 ans ... la sortie de la franchise Scream (1996)

À la uneFrance

Devra-t-on présenter un pass sanitaire pour skier ?

À la uneCinéma

Disney repousse la sortie des films Marvel et d'Indiana Jones

À la uneInternational

La Corée du Nord lance un missile balistique en mer du Japon

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux