À la uneFrance

Rave-party à Redon : cinq gendarmes blessés, un homme perd sa main

Plus de 1 500 personnes étaient réunies ce vendredi 18 juin, à Redon, en Ille-et-Vilaine, pour une rave-party. Les gendarmes les ont dispersées, cinq d’entre eux ont été blessés et un homme a perdu sa main.

Ce sont près de 1 500 personnes qui se sont réunies à Redon, en Ille-et-Vilaine, ce vendredi 18 juin. En effet, elles ont tenté d’organiser une rave-party en début de soirée. Il s’agissait selon les organisateurs d’un « Teknival des musiques interdites ». Un rassemblement dans le but de rendre hommage à Steve Maia Caniço, un Nantais décédé lors de la Fête de la musique en 2019.

De nombreux projectiles

Cependant, à l’arrivée des fêtards à l’hippodrome de Redon, ce sont plusieurs centaines de gendarmes qui les attendaient. Afin de les empêcher d’installer tout système de son pour la rave-party.

Vendredi 18 juin, la préfecture d’Ille-et-Vilaine avait pris un arrêté d’interdiction redoutant qu’un « rassemblement festif à caractère musical de type teknival ou rave party » puisse rassembler « plusieurs centaines de participants » dans le département. Cet arrêté est toujours valable et ce, jusqu’à lundi 8 heures.

« Les forces de l’ordre font face à des individus très violents et essuient des jets de cocktail molotov, boules de pétanque, morceaux de parpaings », ont déclaré les autorités, à l’AFP.

Un homme a perdu sa main

Emmanuel Berthier, le préfet d’Ille-et-Vilaine, s’est exprimé ce samedi matin à propos de cette rave-party à Redon. Il a indiqué que 1 500 personnes se sont rassemblées progressivement et que des heurts d’une « extrême violence » ont duré plus de sept heures. Du côté des gendarmes, il y a eu cinq blessés dont deux transportés à l’hôpital de Redon. Chez les manifestants, ce sont deux blessés, dont un homme de 22 qui a perdu une main. Par ailleurs, une enquête a été ouverte sous l’autorité du parquet de Rennes, afin de déterminer les circonstances exactes de l’accident.

À lire aussi : Emma Zouggari, l’ex-petite amie d’Olivier Verdon raconte son calvaire

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux