Sexe

Cara Saint Germain : “Le porno m’a choisie”

VL a fait la rencontre de Cara Saint Germain, actrice pornographique pour les films Marc Dorcel. Elle se dévoile en exclusivité pour nous faire partager son univers, extraits.

A lire aussi : Anna Polina (actrice porno) : “Je voulais faire un métier mieux payé que les hommes “

Pourquoi avoir choisi la pornographie ?
Cara Saint Germain : Je n’ai pas vraiment choisi, c’est plutôt le milieu du porno qui m’a choisie. Je faisais des web-cam sexy et j’ai été repérée par l’un des réalisateurs de Dorcel. On s’est rencontrés sur Paris, il m’a proposé une collaboration et après avoir un peu réfléchi je me suis dit pourquoi pas tenter l’expérience ?

Est-ce que vous êtes soutenue par votre entourage ?
Cara Saint Germain : Mes amis sont au courant, ils me soutiennent me connaissent bien, comprennent ma démarche et savent que si je le fais c’est que j’en ai envie. Ma famille par contre n’est pas au courant, mis à part mon frère. Ils le seront peut être un jour, mais je n’ai pas envie de rentrer en conflit avec eux, cela reste un milieu qui fait peur et qui est plein de préjugés.

80% des ados ont déjà vu un porno, quel est votre avis là-dessus?
Cara Saint Germain : Je pense que s’il y a autant d’adolescents qui vont chercher ce genre de choses c’est qu’il y a un besoin.Peut-être qu’ils ont besoin de découvrir la sexualité, d’en avoir une idée avant de se lancer, car certains regardent des films porno sans avoir eu de relation sexuelle avant. Il faut qu’ils comprennent,beaucoup de gens le disent mais c’est vrai, qu’il ne faut pas confondre films porno et réalité. On peut s’en inspirer pour élaborer certains fantasmes, mais on ne peut pas être aussi performant qu’un acteur, et on ne peut pas attendre non plus de sa compagne qu’elle soit une actrice X.

Envisagez-vous une vie de famille?
Cara Saint Germain : Pour l’instant j’ai 25 ans, donc j’estime que j’ai le temps de développer ma vie de famille. Je suis actuellement en couple, je suis très heureuse, mon conjoint me soutient et il est fier de moi, je suis vraiment chanceuse là-dessus. Quand je serai plus tard éventuellement mère, dans plusieurs années, je pense que j’aurais arrêté ma carrière ou que je l’aurais faite évoluer autrement, et que ça ne posera pas de problème.

Quelle carrière envisagez-vous après le porno?
Cara Saint Germain : J’aimerais faire de la télé, être chroniqueuse, c’est quelque chose qui me plairait bien. Après, je n’ai pas de formation pour ça donc je pense qu’il y a des gens qui attendent, et il n’y a pas que moi qui ai cette envie. Sinon, j’aimerais beaucoup monter un club jazzy avec l’argent que j’aurais mis de côté, un club un peu hors du temps, avec un côté inspiré des années de la prohibition.

Peut-on faire de la pornographie sans chirurgie?
Cara Saint Germain : Oui bien-sûr, on n’attend pas la perfection en pornographie, on attend des femmes au meilleur d’elles- mêmes pour faire fantasmer le plublic, mais chaque femme a sa beauté. Avec des petits ou gros seins, des fesses bombées ou plates, qu’on soit grande et mince ou petite et plutôt ronde. Je pense que ce n’est absolument pas un passage obligatoire.

Quelle est votre position sexuelle favorite ?
Cara Saint Germain : Il y a quelque chose d’un peu bestial avec la levrette, mais je pense que c’est une position où on peut prendre beaucoup de plaisir en tant que femme. Dans toutes les positions, bien adaptées à chacune, on peut s’éclater. C’est davantage le partenaire qui compte, plus que la position.

Propos recueillis par VL Média

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFranceSexeSociété

Homophobie : le youtubeur Simon Vendeme signe un clip choc !

FemmesSexe

Les meilleures choses à acheter quand on est en couple

Sexe

Anna Polina (actrice porno) : "Je voulais faire un métier mieux payé que les hommes "

À la uneSexe

Une nouvelle sanction possible contre les sites pornos gratuits

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux