À la uneActualitéSportTennis

Caroline Garcia, une ascension escarpée

La jeune pousse du tennis français Caroline Garcia, 28e joueuse mondiale, a bien failli faire tomber la n° 3 et tenante du titre Maria Sharapova (6-2, 4-6, 7-5), mercredi au 3e tour du Mutua Madrid Open. La Lyonnaise s’est approchée d’un exploit comme de nombreuses fois par le passé, légitimant un avenir doré mais qui ne se concrétise pas pour le moment.

Dans ce tennis féminin qui malgré une certaine remontée de niveau, se cherche encore une direction, une joueuse semble faire office de boussole. C’est dès 2011 que sa constitution démarre, alors que Marion Bartoli domine encore de façon quasi-cavalière seule le tennis féminin français (n° 10 mondiale, seulement suivie par Pauline Parmentier, 74e !). Elle se nomme Caroline Garcia. Entraînée par son père Louis-Paul, comme Marion Bartoli mais pour l’instant sans gros remous, la jeune Lyonnaise bénéficie d’une invitation à l’Open d’Australie, aboutissement d’un important travail de reconnaissance. Elle légitime son invitation en passant un tour. La voilà de nouveau invitée à Roland-Garros, où à 17 ans, Caroline Garcia lance véritablement sa carrière. Elle mène 6-3, 4-1 (15-0) contre Maria Sharapova, avant de s’effondrer. (6-3, 4-6, 0-6). Mais voilà, Garcia n’est maintenant plus anonyme.

D’année en année, Caroline Garcia continue sa progression au classement et dans son jeu. Réussissant régulièrement à bousculer des stars du court, comme Serena Williams en mars 2014 (6-4, 4-6, 6-4), la Lyonnaise réussit une saison 2014 pleine, se montrant décisive avec l’équipe de Fed Cup contre les États-Unis (3-2) et remportant son premier titre WTA, à Bogota en avril. En 2015, l’éclosion se poursuit, avec deux finales WTA, toutes deux perdues contre la même Timea Bacsinszky. Si le talent est là, Caroline Garcia peine visiblement à concrétiser, comme en demi-finales de la Fed Cup, où avec le match en main, elle s’incline dans ses deux simples. Tout cela lui donne néanmoins son meilleur classement WTA (25e).

Déception de Caroline Garcia après sa deuxième défaite en deux semaines contre Timea Bacsinzsky | AFP

Déception de Caroline Garcia après sa deuxième défaite en deux semaines contre Timea Bacsinzsky | AFP

 

UNE SÉRIEUSE OUTSIDER À ROLAND-GARROS ?

Dernier coup d’éclat en date de la Lyonnaise, celui de Madrid contre Maria Sharapova, quatre ans plus tard. Les deux joueuses ont cependant bien grandi depuis. Perdant le premier set 6-2 en ayant pourtant breaké d’entrée, la Lyonnaise se ressaisit, fait parler la poudre et remporte le deuxième set 6-4. Mais retombant au très mauvais moment dans ses travers, Garcia cède son service à 5-5 dans le troisième set, laissant Maria Sharapova servir et gagner le match. Quart de finaliste l’année dernière en étant passée par les qualifications, Caroline Garcia bute une nouvelle fois en ayant tutoyé la victoire.

Aujourd’hui 28e mondiale, la jeune Rhôdanienne aura très certainement une place de tête de série à Roland-Garros, dès le 25 mai. Ce statut qui lui permet de ne rencontrer d’autres têtes de série qu’au 3e tour, permettra-t-il enfin à Garcia d’immiscer en deuxième semaine d’un Grand Chelem, après deux troisièmes tours à Melbourne et Wimbledon ? Caroline Garcia est certainement la future n° 1 française à long terme, Alizé Cornet se montrant de plus en plus fatiguée. Il serait de bon ton qu’elle marche sur les traces de Marion Bartoli, Amélie Mauresmo ou autres dignes prédécesseuses.

Photo de Une : Panoramic

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéVoyages

Que voir en Égypte pendant les vacances ?

Sport

Les meilleures stratégies de paris: top 5, comment réduire le risque de perte

À la uneCinémaCulture

#TouchepasamaVF : pourquoi les comédiens(nes) du doublage se mobilisent ?

À la uneCinéma

5 choses à savoir sur Horizon, le nouveau projet de Kevin Costner

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux