À la uneActualitéMédiasReportagesSociété

Ce soir, Envoyé Spécial nous offre une plongée dans la torpeur du Belarus

Imaginez-vous, depuis 26 années, ne connaître que le même Homme d’État tenant son pays sans partage. Entendre les talons de fer couvrir le cri du peuple. On pourrait y voir le synopsis d’une série ou bien d’un roman dystopique, il en est rien de cela. Ce soir sur France 2, Envoyé Spécial propose un reportage nous emmenant au centre de l’Europe. La Biélorussie, ou plutôt, le Bélarus comme ne cesse de scander les opposants au régime depuis des années en hommage à la liberté de la nation. Le pays est dirigé d’une main de fer par Alexandre Loukachenko depuis sa première investiture en 1994.

Andreï Vaitovich, tout juste naturalisé français, s’est installé à Paris depuis 2013 après avoir étudié le journalisme en Lituanie. Il est actuellement le seul journaliste francophone à couvrir les événements de Biélorussie. Avec l’aide de France Télévision, il a décidé de revenir dans son pays natal pour couvrir les élections du 9 août 2020. Pour Envoyé Spécial, il a réalisé ce reportage donnant la parole à des personnes fortes. Donnant la parole à une génération qui souhaite écrire l’Histoire de son pays. Andreï se retrouve et nous emmène au cœur d’une « révolution » qu’il tente de dépeindre tout en échappant à la police.

” Depuis que je suis de retour dans mon pays natal, je vois que mon pays change. Je suis impressionné par cette jeunesse si courageuse », déclare le réalisateur dans son reportage.

Un État opaque

Seul pays d’Europe, et d’ex-Union soviétique, procédant officiellement aux exécutions.  153ème place en matière de liberté de la presse, organes du pouvoir corrompus… il en est ainsi pour les habitants du Bélarus en 2020. Andreï Vaitovich couvre clandestinement les événements secouant le pays à la suite de la réélection frauduleuse du président Alexandre Loukachenko. Depuis, le Belarus vit dans un climat de violence et de répression préoccupant en totale opacité vis-à-vis des pays étrangers.

« Aucun journaliste étranger n’est accrédité par l’État. Si jamais ils rentrent dans le pays, ils sont arrêtés et expulsés », déclare le jeune reporter de 26 ans dans son reportage.

Une élection comme détonateur

Le 9 août 2020, jour de l’élection présidentielle, a signé un point de non-retour dans le cœur fumant du pays. Comme des papiers mouillés sur le cœur n’attendant qu’une étincelle pour prendre feu, la contestation a embrasé la capitale et la nation. L’opposante politique ,Svetlana Tikhanovskaïa, ne reconnaît pas l’élection de Alexandre Loukachenko au même titre que l’Allemagne, les Pays-baltes et les États-Unis. Il en est de même pour la France qui demande un départ du président. Svetlana est forcée, le 11 août 2020, de s’exiler en Lituanie. L’élection provoque le début des manifestations qui conduisent à plusieurs milliers d’arrestations inégales, à des tortures et des morts de manifestants. Les lumières descendues sur terre se trouvent, depuis ces tragiques soirs, dans le cœur du Bélarus.

Ne plus fuir, ne plus avoir peur

La violence d’un régime qui instaure la peur comme seul horizon, ainsi que la paupérisation inhérente à la majorité des classes sociales du pays ( le salaire moyen est de 340.19 euros contre plus de 1200 euros pour ses voisins européens ), sont les moteurs de la contestation qui fait trembler le pays. Ce reportage est aussi celui de cette génération du Bélarus qui se soulève pour tenter de vivre et créer, entre peur et espoir, un nouveau régime plus démocratique. La jeunesse souhaite que les actes d’aujourd’hui servent à construire un nouveau chapitre tourné vers la démocratie. Pour cela, un seul mot d’ordre : rester et se battre.

Envoyé spécial, Biélorussie, la jeunesse révolté.

Un reportage d’Andreï Vaitovich avec France Tv Studio

Jeudi 8 octobre 2020 21h sur France 2

About author

Journaliste culture et société, pour vl-média
Related posts
À la uneActualitéFrance

Un renforcement du couvre-feu envisagé

À la uneArt / ExpoCultureSorties

Les chefs d'œuvre de la Renaissance italienne s'invitent au Louvre

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Inside n°9, la géniale anthologie britannique

À la uneFranceMédias

La France a un incroyable talent : bilan de l'émission du 20 octobre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux