À la uneActualitéFranceJeux olympiquesSociété

JO 2024 : En Gironde, 12 lieux ont été choisis pour les entrainements

Suite à la pandémie de Covid-19, les JO 2024 se dérouleront en France trois ans après les JO de Tokyo. Initialement prévus en 2020, les JO de Tokyo ont en effet été repoussés d’un an.

Lire aussi : Les Jeux Olmypiques de Tokyo pourraient être réduits

Les athlètes olympiques pourront se préparer dans 12 sites girondins avant les grandes échéances. Il est en effet courant que des nations envoient leur athlètes en amont des Jeux pour s’acclimater au pays dans lequel il resteront 1 mois. En 2024, 206 pays participeront aux Jeux, et pourront s’entrainer sur 619 sites répartis partout en France.

Un boom économique

Pour certaines villes, comme Libourne, le choix de leur ville pour accueillir les entrainements des athlètes va leur être bénéfique économiquement. Pour France Bleu Gironde, le maire de Libourne, Philippe Buisson, déclare que “C’est une belle nouvelle pour la ville, c’est du développement économique, avec ces équipes qui vont remplir nos hôtelsEt puis, c’est du rayonnement, c’est du marketing territorial. Le mois d’octobre commence bien !

Voici les 12 sites girondins retenus pour accueillir les athlètes olympiques et paralympiques :

  • Vélodrome de Bordeaux-Lac (cyclisme sur piste olympique et paralympique)
  • Salle André-Labatut de Bordeaux (escrime et escrime fauteuil)
  • Université de Bordeaux-Pessac (rugby à 7)
  • Stade Batany de Bordeaux (hockey sur gazon) 
  • Complexe sportif Thouars de Talence (athlétisme olympique et paralympique, escrime, natation olympique et paralympique)
  • Centre de préparation aux Jeux de Mérignac (gymnastique artistique, hockey sur gazon)
  • Salle Guy-Laupiès de Bordeaux (escrime fauteuil)
  • Complexe Sportif Robert Monceau de Saint-Médard-en-Jalles (haltérophilie)
  • Centre de préparation aux Jeux de Libourne (aviron olympique et paralympique, canoë-Kayak sprint, paracanoë, tir olympique et paralympique)
  • CREPS de Talence (badminton olympique et paralympique, basketball et basketball fauteuil, beach volleyball, BMX, escrime, handball, judo olympique et paralympique, pentathlon moderne, rugby à 7, tennis de table olympique et paralympique, tir à l’arc olympique et paralympique, tir olympique et paralympique, volleyball)
  • Complexe sportif Bellegrave de Pessac (handball)
  • Maison des sports des Iris de Lormont (judo)
Related posts
À la uneActualitéMusique

Kimotion va créer un morceau avec la communauté Tik Tok

À la uneMédias

Kem’s fait son grand retour sur Canal+ le 21 décembre

À la uneInsolite

Pourquoi un opérateur mobile a-t-il coupé Internet à un étudiant qui consommait trop ?

À la uneActualitéCinéma

Godzilla vs. Kong : WarnerMedia vs. Netflix

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux