À la uneActualitéFranceSantéSociété

« Cendriers sondages » : pourquoi pas jeter son mégot en votant à Paris ?

Fumer tue, jeter des mégots pollue et c’est pas à la Mairie de Paris qu’on va l’apprendre ! Depuis mai et pour une ville plus propre, une trentaine de cendriers sondages ont été installés dans les rues de la capitale. Le principe est simple et plutôt cool, on vous explique tout plus bas. 

Si vous faites partie de ces personnes qui adorent puer de la gueule et être essoufflé après avoir monté 1 étage, bref que vous fumez, il est désormais possible de vous faire du mal sans en faire à la planète grâce à des « cendriers sondages ». Il s’agit de cendriers urbains installés dans les rues parisiennes avec deux trous et donc deux options différentes pour y jeter sa cigarette ( c’est quand même mieux que par terre non ? D’autant plus que c’est punissable d’une amende de 68 euros, on dit ça, on dit rien). Alors vous êtes plutôt quinoa ou burger ? 

#FillTheBottle 

On salue l’initiative des cendriers sondages, mais on sait que des rebelles se cachent parmi vous. C’est pour ça que certains se sont engagés sur les réseaux sociaux dans la traque à mégots avec un nouveau challenge écolo lancé le 31 juillet dernier : #FillTheBottle. Le crédo ? Remplir une bouteille de cigarettes jetés par des fumeurs inconscients puis poster le résultat et le temps passé pour la collecte sur Twitter. Utopie ou pas des rues parisiennes sans clopes ? 

A lire aussi : Comment lutter contre la pollution des mégots de cigarettes ?

About author

Journaliste culture, mode et lifestyle... Bref, elle est amoureuse de Paris et écrit sur ce qui enjolive la vie !
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Élection à Marseille : Michèle Rubirola élue maire après une longue attente

À la uneEconomieHigh Tech

Cryptomonnaies : Bon placement ou mauvais plan ?

À la uneInternational

Les États-Unis célèbrent leur fête nationale mais à quoi correspond le 4 juillet ?

À la uneActualitéFrancePolitique

Saint-Ouen : le colistier du futur maire arrêté pour un scooter volé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux