À la uneFrance

Cergy : l’auteur présumé de l’agression raciste interpellé

L’auteur de l’agression et des propos racistes sur un livreur Uber Eats ainsi qu’une femme, ce Dimanche 30 mai à Cergy, a été interpellé.

Les faits se sont déroulés Dimanche 30 mai devant le restaurant Brasco à Cergy, dans le Val d’Oise. Selon des sources de BFM TV et Le Parisien, l’auteur présumé des violences racistes sur un livreur Uber Eats a été interpellé ce Mardi 1er juin. La police l’aurait interpellé vers midi, dans le 10e arrondissement de Paris. Selon BFM TV, la police suivait le suspect grâce à la géolocalisation de son portable.

Dimanche 30 mai, aux alentours de 22h30 devant le restaurant Brasco, un livreur noir se fait agresser par un jeune homme d’origine maghrébine. Ce dernier aurait tenu des propos racistes envers le livreur. C’est une voisine qui filme la scène de la fenêtre de son appartement. S’en suit un échange violent, où le jeune homme profère de nombreuses insultes racistes envers celle qui filme. On peut entendre « sale noire », « sale négresse », « pendant 800 ans on vous a vendu comme du bétail » dit-il aussi en faisant référence à l’esclavage. Le livreur, ainsi que la voisine ont porté plainte.

L’établissement, lui, se défend d’employer le jeune homme. C’est pourtant ce qu’aurait affirmé l’agresseur présumé ainsi que de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. Le patron du Brasco s’est rendu sur le plateau de TPMP pour défendre sa vérité. Selon lui, il ne connaît absolument pas le jeune homme, qui fait encore moins partie de son restaurant.

Plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées devant le Brasco, Lundi, pour faire part de leur colère. Certaines personnes serait même arrivées pour en découdre avec le gérant. Ce dernier a également reçu des menaces de mort.

La préfecture de Cergy a pris un arrêté de fermeture administrative de l’établissement pour sept jours. Ce dernier est fermé pour « nécessité de l’ordre, de la tranquillité publique ».

La police avait ouvert une enquête, ce qui a permis l’interpellation du suspect aujourd’hui.

À lire aussi : L’avocat Juan Branco placé en garde à vue suite à une enquête pour viol

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux