À la uneÉtudiant

C’est quoi la phase complémentaire de Parcoursup ?

La phase complémentaire de Parcoursup, qui s’est ouverte ce jeudi 15 juin à 14h, est une étape supplémentaire du processus d’admission dans l’enseignement supérieur en France.

Cette phase complémentaire de Parcoursup s’est ouverte ce jeudi 15 juin 2023, à 14 h (elle avait débuté le 23 juin en 2022). Elle permet aux établissements de l’enseignement supérieur de mettre en ligne les places qui restent à pourvoir. Elle intervient après la clôture de la phase principale de Parcoursup, au cours de laquelle les étudiants soumettent leurs vœux d’orientation et reçoivent des réponses de la part des établissements.

Une phase complémentaire ouverte du 15 juin au 12septembre 2023

Du 15 juin au 12 septembre 2023 (à 23h59 heure de Paris), la phase complémentaire est destinée aux candidats qui n’ont pas obtenu de proposition d’admission dans la phase principale ou qui n’ont pas confirmé une proposition qui leur a été faite. Les équipes Parcoursup vont prendre contact avec eux pour leur présenter ces nouvelles opportunités. Elle s’adresse également aux candidats qui n’ont encore fait aucun vœu ou qui n’étaient pas encore inscrit sur Parcoursup (ils doivent donc d’abord s’inscrire sur Parcoursup avant le 12 septembre 2023 inclus).Les candidats qui ont déjà accepté une proposition d’admission en phase principale peuvent également faire de nouveaux vœux pour des formations proposées en phase complémentaire qui les intéresseraient davantage. En phase complémentaire, les candidats ne peuvent pas formuler un vœu pour une formation qu’ils ont déjà demandée en phase principale mais ils peuvent demander la même formation dans un autre établissement si elle est disponible en phase complémentaire.

Cette phase complémentaire permet aux étudiants de formuler de nouveaux vœux dans des formations qui ont encore des places disponibles. Les candidats devront joindre à leur vœu un « projet de formation motivé », les notes du 3ème trimestre et les éventuels documents supplémentaires demandés. Pendant cette phase, les étudiants peuvent consulter les formations qui sont ouvertes à la candidature et soumettre jusqu’à 10nouveaux vœux (il n’y a pas de sous-vœux en phase complémentaire).

5300 formations proposées dès l’ouverture

Le ministère de l’Éducation supérieure a précisé dans un communiqué :

« Dès le 15 juin, les candidats pourront consulter via le moteur de recherche Parcoursup les formations proposées : dès l’ouverture, plus de 5.300 formations seront proposées. Le nombre de formations disponibles va augmenter progressivement. La liste des formations proposant des places sera actualisée chaque jour. »

Il est donc recommandé de consulter régulièrement le moteur de recherche des formations.

La phase principale, qui a débuté le 1er juin 2023 étant toujours en cours jusqu’au 7 juillet, le nombre de formations vacantes va donc évoluer dans les prochains jours et semaines, au fur et à mesure des désistements. Les candidats peuvent postuler dans des formations jusqu’au 12 septembre inclus et les formations peuvent envoyer des propositions d’admission jusqu’au 14 septembre 2023 inclus (dernier jour pour l’envoi des propositions d’admission). Les candidats recevront les réponses des formations au fur et à mesure de la formulation de leurs vœux. Ils reçoivent une alerte quand une formation leur fait une proposition d’admission (sur leur portable par SMS ou sur leur messagerie personnelle si elle est renseignée). Les réponses des établissements sont généralement rapides (jusqu’à 8 jours maximum dans l’essentiel des cas pour répondre aux candidatures), permettant ainsi aux candidats de prendre rapidement une décision.

En 2022, dans le cadre de cette phase complémentaire, près de 74 000 candidats avaientreçu une proposition d’admission dans une formation de leur choix. En 2023, selon les chiffres fournis par le ministère de l’Éducation nationale, 86 % des lycéens ont reçu au moins une proposition d’admission depuis l’ouverture de Parcoursup, soit près de 2 points de plus qu’en 2022.

La CAES de lacadémie à partir du 1er juillet 2023

À partir du 1er juillet 2023, un candidat qui n’aura reçu aucune réponse positive, a la possibilité de saisir la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de son académie. Cette commission étudiera le dossier et, en fonction des places disponibles, essaiera de trouver une formation la plus adaptée au projet du candidat.

YouTube video

A lire aussi : Parcoursup 2023 : quelles sont les différentes étapes à ne pas rater ?

About author

Journaliste
Related posts
À la unePolitiqueSéries Tv

Une série est en préparation sur Brigitte Macron

À la uneMédias

Tout le monde veut prendre sa place : qui pour remplacer Jarry ?

À la unePolitique

C’est quoi “l’excuse de minorité” que veut supprimer Jordan Bardella ?

À la uneMédias

Secret Story : où peut-on revoir toutes les saisons de l'émission ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux