À la uneSéries Tv

C’est quoi The Deuce, la nouvelle série événement de David Simon ?

The Deuce, c’est LA série évènement de la rentrée ! Diffusée à partir du 10 septembre sur HBO, on a vu pour vous en avant première le début de ce projet audacieux signé David Simon (The Wire).

The Deuce raconte l’histoire de la légalisation et de l’âge d’or de l’industrie pornographique à New York dans les années 70/80.

A lire aussi >> Après Game of Thrones, les créateurs de la série s’attaquent à Confederate

David Simon étant l’un des meilleurs auteurs américains de notre époque (à qui l’on doit notamment l’excellente série The Wire),  on avait peu de doute sur la qualité de ce nouveau scénario ambitieux. Dès les premières minutes de la série, nous voilà intensément plongé dans un New-York des années 70 minutieusement reproduit : un Times Square qui ne dort jamais déjà éclairé par les néons et les deux tours du World Trade Center en cours de construction. Prostitution, proxénétisme, drogue, addiction aux jeux d’argent, alcool, violence et sexe sont au rendez-vous dans ce premier épisode qui prend le temps de bien mettre en place le décor et l’ambiance du programme avant la vraie entrée en matière concernant spécifiquement la pornographie qui devrait survenir dans les futurs épisodes.

Un thème pertinent et un scénario de qualité

Certains pourraient penser que le scénariste américain s’attaque à un sujet comme la pornographie pour attirer nos esprits voyeurs avec des scènes de sexe crues, mais c’est loin d’être le cas. David Simon a à cœur de mettre en lumière la marchandisation de la sexualité féminine et l’immoralité des industries de la prostitution et de la pornographie. The Deuce doit nous faire réfléchir à ce que traversent les prostituées et les actrices porno et leurs conditions de travail, comme l’a fait remarqué l’actrice Maggie Gyllenhaal lors d’une récente conférence de presse de la Télévision Critics Association.

À travers les portraits brutaux et réalistes de professionnelles du sexe, la série nous offre un cliché authentique du New-York des années 70/80 en plein âge d’or de la pornographie et à l’heure de sa légalisation par la Cour Suprême. Dans The Deuce, nous partons à la rencontre de Candy (Maggie Gyllenhaal), prostituée solitaire qui tente de survivre par elle-même dans un milieu qui peut se révéler particulièrement dangereux sans l’aide d’un pimp, de la téméraire Lori (Emily Meade) directement accostée par un mac lorsqu’elle débarque du Minnesota avec son look de fille de province, mais également de la jeune Abby (Margarita Levieva), qui cache plutôt bien son jeu dans ce premier épisode sous ses airs d’étudiante modèle. On a particulièrement hâte d’en apprendre davantage sur le parcours de ces personnages et sur les possibles raisons qui vont les pousser à se tourner vers l’industrie de la pornographie, qui se révèle aujourd’hui être la plus importante au monde aux États-Unis.

Un casting d’exception

Malgré l’importance des rôles féminins dans ce programme, c’est bien l’acteur James Franco que vous retrouverez en tête d’affiche de The Deuce dans les deux rôle principaux des jumeaux Vincent et Frankie Martino. Père de famille et manager de bar, Vincent va se lancer dans l’industrie du X avec son frère pour régler les problèmes d’argent liés aux dettes de jeu de ce dernier. Pour ce qui est de la réalisation, rien n’est laissé au hasard. On pourra en apprécier la qualité dans une scène où les deux jumeaux discutent au bar et au cours de laquelle on peut apercevoir le reflet de Frankie (joué par James Franco) dans un miroir derrière le personnage de Vincent (également James Franco). Une scène bien mieux réussie que dans certaines séries où l’utilisation d’une doublure pour donner la réplique à l’acteur laisse le réalisme de la double-interprétation à désirer.

© HBO

 

Pour compléter cet excellent casting, Gary Carr (Meurtres au paradis) jouera le rôle d’un mac pseudo-bienveillant, mais en réalité particulièrement autoritaire et violent. Lawrence Gilliard Jr. (The Wire, The Walking Dead) interprétera quant à lui un flic new-yorkais. À noter également la présence de Dominique Fishback, encore méconnue du grand public, mais qui livre une émouvante prestation dès le premier épisode dans le rôle de la prostituée Darlene.

La première saison de The Deuce comptera huit épisodes diffusés à partir du 10 septembre prochain sur HBO et proposés à partir du lendemain en US+24 sur OCS City. La série sera interdite aux moins de 16 ans en France.

Après The Wire, David Simon se lance dans un nouveau projet particulièrement ambitieux avec The Deuce et le pari est réussi ! Un scénario de qualité, un casting d’exception, un esthétisme rétro remarquable et une bonne pincée de sexe. The Deuce dispose de tous les ingrédients indispensables pour devenir LA série à suivre à la rentrée. En voguant sur la mode du vintage et en traitant d’un sujet sexy et inédit d’une manière extrêmement pertinente, on prédit un avenir couronné de succès à ce nouveau programme audacieux.

8 épisodes de 60′ environ

A lire aussi >> Edito : le jour où ma mère m’a spoilé Game of Thrones

Related posts
À la uneActualitéInternationalSociété

La vente d’éléphants à des zoos bientôt interdite ?

À la uneActualitéHigh TechInternational

Elon Musk veut atomiser Mars

À la uneActualitéInternational

Un attentat kamikaze fait 63 morts à Kaboul lors d'un mariage

À la uneActualitéFaits DiversFranceInternational

Le randonneur Simon Gautier retrouvé mort en Italie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux