À la uneFrancePolitique

Législatives : c’est quoi une triangulaire ?

Dimanche prochain, dans certaines circonscriptions, au deuxième tour des législatives, les électeurs feront face à une triangulaire. Mais alors, que signifie ce cas de figure ?

La triangulaire est une subtilité du code électoral français. Pour être élu député dès le premier tour, un candidat doit rassembler 50% des votes exprimés et 25% des voix des électeurs inscrits. Si personne n’est dans ce cas, ce sont les candidats ayant obtenus au moins 12,5 % des voix des électeurs inscrits qui sont au second tour. Lorsque l’abstention est à 50%, cela signifie qu’il faut rassembler… 25% des suffrages exprimés pour passer au second tour ! Il existe des circonscriptions dans lesquelles aucun candidat n’a atteint ce total. Les 2 premiers sont donc qualifiés.

C’est rare de voir plus de 2 candidats passer ce cap. Mais lorsque cela se produit, il peut donc y avoir 3 voire candidats au second tour. Plus l’abstention est basse, plus les chances d’avoir une triangulaire sont élevées. Ainsi, les circonscriptions concernées sont celles dans lesquelles les électeurs se sont le plus mobilisés.  

Trois prétendants pour une place

Qu’il y ai 3, 4 ou encore plus de candidats, la fin est la même : un seul est élu. Après le 1er tour des législatives, ce sont 8 circonscriptions qui sont concernées par une triangulaire. Dans les Hauts-de-Seine, la 3ème circonscription verra Aurélie Taquillain (LREM), Philippe Juvin (LR) et Sara Tij (Nupes) s’affronter. Dans le même département, Francesca Pasquini (Nupes), Baï-Audrey Achidi (Ensemble !) et Marie-Do Aeschlimann (LR) se sont qualifiées pour le 2ème tour de la 2ème circonscription. Pour la 2ème circonscription de la Nièvre, Julien Guibert (RN) affrontera Patrice Perrot (Ensemble !) et Marie-Anne Guillemain (Nupes). Dans le Tarn, Karen Erodi (Nupes), Marie-Christine Verdier-Jouclas (Ensemble !) et Julien Bacou (RN) peuvent encore prétendra à la place de député de la 2ème circonscription.

La 1ère circonscription du Lot-et-Garonne verra un truel entre Ensemble !, le RN et Nupes, respectivement représentés par Michel Lauzzana, Sébastien Delbosq et Maryse Combres. Dans la 2ème circonscription du département, Hélène Laporte (RN) sera opposée à Christophe Courregelongue (Nupes) et Alexandre Freschi (Ensemble !). La 3ème circonscription de Dordogne est extrêmement serrée : Cyril Girardeau (Nupes), Jean-Pierre Cubertafon (Ensemble !) et Florence Joubert se disputeront le poste. Enfin, la 2ème circonscription du Lot verra s’affronter Huguette Tiegna (Ensemble !)… et 2 candidats de gauche ! Thierry Grossemy pour Nupes et Christophe Proença, socialiste ayant refusé de rejoindre l’Union.

A lire aussi : Elections législatives 2022 : les résultats du premier tour

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Drew McIntyre, l'Écossais en route vers le titre Intercontinental à Wrestlemania

À la uneFootSport

Qui est Hervé Renard, le nouveau sélectionneur des Bleues ?

À la unePop & GeekSéries Tv

Cat's Eyes : de quoi parlera l'adaptation de TF1 ?

À la uneSéries Tv

Prométhée : est ce qu'il y aura une saison 2 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux