À la uneHigh TechInternational

C’est quoi WeChat, cette application très présente en Chine ?

Vous ne connaissez peut-être pas WeChat, cette application dépassant le milliard d’utilisateurs et qui a un énorme succès en Chine. Nous vous expliquons.

Si en France et en occident nos discussions se déroulent généralement sur les réseaux sociaux tels qu’Instagram, Snapchat, WhatsApp ou bien par SMS tout simplement, les chinois ont quant à eux largement adopté WeChat. Si les applications que nous avons cité ne sont « que » des réseaux sociaux, ce n’est pas le cas de cette dernière.

Créée en 2011 par l’entreprise Tencet, l’application a toujours su innover et c’est ce qui a fait sa force et son succès. Si WeChat n’était qu’une messagerie au départ, ses fonctions se sont ensuite fortement développées. L’application est devenue, au fil des années, une « super-application » regroupant une multitude de programmes au sein même de ce celle-ci. Il est donc possible aujourd’hui de réaliser des achats, appeler des taxis, envoyer des messages (écrits, audios, photos) évidemment, obtenir son pass-sanitaire etc. Une multitude de fonctionnalités qui ont permis de conquérir les téléphones de plus d’un milliard d’utilisateurs dont une grande partie est chinoise. Par ailleurs, son taux de pénétration était de 92 % dans les grandes villes chinoises si l’on suit les données partagées par Capital.

Si jusqu’ici l’application paraît séduisante grâce à sa multitude de fonctions, il faut rappeler que le gouvernement chinois n’hésite pas à mettre le nez dans les données de ses utilisateurs. Comme le souligne Antoine Peigner dans l’article de Capital : « Le gouvernement a accès à l’ensemble des données utilisateurs et cela est relativement accepté dans la société chinoise ». La Chine peut donc contrôler si elle le veut les conversations et c’est d’ailleurs ce que l’AFP a pu constater avec le témoignages de huit chinois, tous dissidents aux Jeux Olympiques d’Hiver qui se tiendront à Pékin. Pour certains, l’accès à leur compte a été rendu très limité et sont par conséquents censurés. Ce comportement du gouvernement chinois n’est pas nouveau et pose donc la question de la sécurité sur l’application WeChat si elle venait à se démocratiser dans le monde.

A lire aussi : Locket : c’est quoi cette nouvelle application qui cartonne aux États-Unis ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureMédias

Tu te souviens… du Morning Live ?

À la uneCulturePop & Geek

Tu te souviens … de la Game Boy ?

ActualitéFemmesInternationalReportages

6 femmes qui ont marqué le photojournalisme

À la uneFrancePolitique

Qui est Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l'Éducation nationale ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux