À la uneCinémaCulture

C’est quoi YEMA, cette nouvelle plateforme de streaming destinée au cinéma du Moyen-Orient ?

Yema nouvelle plateforme de streaming films Moyen-Orient Afrique du Nord Anti Netflix

Le nouveau service de streaming YEMA a été lancée le 9 juin dernier. Il s’agit de la première plateforme destinée aux films venant d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Une occasion unique

C’est une grande première depuis le 9 juin dernier : une plateforme de streaming destinée au cinéma du Moyen-Orient. YEMA – terme arabe signifiant « la mère » ou « la grand-mère » qui raconte des histoires – vise à mettre en avant les films des pays d’Afrique du Nord et des pays du Moyen-Orient. L’une des fondatrices du nouveau service, la journaliste Léa Taieb, déclarait dans une interview à Télérama en juin dernier que YEMA était « un anti-Netflix« .

Nous nous présentons comme un anti-Netflix. D’une part parce que nous n’avons pas leurs moyens, mais aussi parce que nous avons envie de prendre le spectateur par la main pour lui montrer pourquoi ces films ont un intérêt. 

Léa Taieb dans Télérama, le 16 juin 2022

Cette initiative est une idée de trois femmes qui ont pu monter ce projet grâce à un financement participatif sur le site Ulule. Il leur a d’ailleurs fallu moins de 48 heures afin de récolter la somme nécessaire. Résultat final ? Ce n’est pas 100% mais bien 200% de leur objectif initial qui a finalement été atteint.

Les conditions féminines et le cinéma algérien sur le devant de la scène

Au riche catalogue de la plateforme s’ajoute tous les mois une nouvelle thématique universelle. Une sélection de films lui est ainsi associée et celle-ci est accompagnée de l’interview d’un ou d’une spécialiste du sujet. Cela permet aux spectateurs de mieux comprendre les œuvres et les thèmes qu’elles évoquent. Parmi les thématiques abordées figure par exemple les conditions féminines avec des films comme Much Loved, Mustang ou encore Le Procès de Viviane Amsalem. YEMA a également mis en avant le cinéma algérien pour les 60 ans de l’indépendance du pays. Des cinéastes comme Lyes Salem, Mounia Meddour ou encore Djamel Kerkar étaient ainsi mis à l’honneur.

Pour l’heure, les films sont disponibles à la location pour une durée de 48h pour un prix compris entre 2,99€ et 4,99€. Néanmoins, le modèle de YEMA pourrait évoluer dans les mois à venir.

A lire aussi : C’est quoi Paramount+, le nouveau service de streaming qui débarque prochainement en France ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

À la uneInternational

Une société chinoise nomme un robot comme PDG

À la unePop & Geek

Fortnite : Aya Nakamura dans un show interactif ? 

À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux