À la uneCinémaMusique

C’était il y a 100 ans … la naissance d’Yves Montand

De son vrai nom Ivo Livi, Mr. Montand est un acteur et chanteur français. C’est en partie grâce au soutien d’Édith Piaf que l’artiste accède au succès musical, et l’amène vers le monde du cinéma. Retour en films et en musiques sur l’oeuvre d’Yves Montand.

Le Salaire de la peur – 1953

Adapté d’un roman éponyme de Georges Arnaud, cette réalisation d’Henri-Georges Clouzot sort en 1953. Il s’agit du seul film de Clouzot dans lequel Montand participera, à savoir que Simone Signoret, sa femme, jouera dans le suivant du réalisateur, Les Diaboliques en 1955.

Simone Signoret n’imaginait pas Yves Montand partir sans elle pendant des mois en Camargue pour le tournage, après deux ans de vie commune. Elle décida de l’accompagner lors du tournage, pour y assister en touriste. 

Le folie des grandeurs – 1971

La distribution est inédite. Louis de Funès et Yves Montand en duo propulse ce film à la quatrième place du box-office, il est l’un des grands succès de 1971. 

Le rôle de Blaze, joué par Yves Montand avait été à l’origine imaginé pour Bourvil. La mort de l’icône du cinéma français quelques mois avant le début du tournage obligea le réalisateur à se tourner vers Yves Montand. Le dernier film de Bourvil, Le Cercle rouge, a également Yves à l’affiche. 

Le Sauvage – 1975

Ce film de Jean-Paul Rappeneau réunit Catherine Deneuve et Yves Montand. C’est le premier film du duo, ils ne s’étaient jamais rencontrés sur un plateau de tournage avant. Ils travailleront six ans plus tard sur Le Choix des armes par Alain Corneau, en 1981. Rappeneau avait choisi un duo faisant référence au cinéma américain avec Katharine Hepburn et Spencer Tracy.

Jean de Florette – 1986

Daniel Auteuil, Gérard Depardieu et Yves Montand dans un même film…Le rôle d’Auteuil devait pourtant être à l’origine joué par Coluche, tandis que celui de Depardieu devait être joué par Jacques Weber. Claude Berri, le réalisateur, a du attendre 10 ans pour pouvoir réaliser le film, car Jacqueline Pagnol avait refusé qu’il adapte un roman de son mari.

Le Milliardaire  – 1960

Yves Montand donne la réplique à Marilyn Monroe. L’acteur est choisi sur les conseils d’Arthur Miller, alors le mari de Marilyn. 

Pendant le tournage, nous savons la liaison qu’ont entretenu les deux acteurs principaux. Yves était alors marié à Simone Signoret à l’époque et Marilyn à Arthur Miller. Simone pardonna cette infidélité, cela fut un tournant dans sa carrière. Acceptant le vieillissement des actrices, elle joua des rôles plus âgés, comme dans La Vie devant soi par exemple.

Les Sorcières de Salem – 1957

Un scénario de Jean-Paul Sartre, une réalisation signée Raymond Rouleau. Le film est inspiré de la pièce d’Arthur Miller, et c’est là le problème : Miller fit une autre version cinéma de sa pièce, et suspendit les doigts pour Raymond Rouleau. Il se montrait mécontent de l’adaptation de Sartre, mais c’est en réalité la relation entre sa femme et Yves Montand qui le fit suspendre ce film, afin de nuire à l’acteur.

L’Aveu – 1970

L’Aveu est l’adaptation du livre du même nom d’Artur London. Ce film politique a subi de nombreuse pressions à l’époque, évoquant le régime de l’URSS. Yves Montand perdra 17 kilos pour incarner le rôle de l’accusé. Il prit ce rôle très à coeur.

César et Rosalie – 1972

Claude Sautet croise Yves Montand et décide le faire jouer dans son film. Le début du tournage s’est avéré difficile, puisque le premier jour, une dispute éclata entre Yves Montand et Claude Sautet.

“Je crois qu’ils avaient besoin de se renifler et de se connaître, et tous deux avaient très vite oublié la raison du conflit” 

Jean-Louis Livi, agent de Claude Sautet

Grand Prix – 1966

Le film est un carton au box-office. Il remportera trois Oscars. Pour l’anecdote, il est l’un des rares films de la chanteuse Françoise Hardy. Le film en France attire près d’un million de spectateurs en salle.

Yves Montand en musique

Les Feuilles mortes

Ce morceau est un phénomène international puisqu’il existe aujourd’hui 600 versions connues différentes à travers le monde. Jacques Prévert et le compositeur Joseph Kosma créent ensemble ce titre pour Marcel Carné, à l’intention du film Les Portes de la nuit. Le morceau sera donc logiquement interprété par Yves Montand, qui sera d’ailleurs friand des poèmes de Prévert durant sa carrière musicale.

À bicyclette

Sous le ciel de Paris

À lire aussi : C’était il y a 30 ans … la mort de Serge Gainsbourg

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

The Morning Show : découvrez la bande annonce de la saison 2

À la uneMusique

Le retour musical de Laylow en compagnie d’Alpha Wann et Wit.

À la uneCinéma

Mort de l’acteur américain Ned Beatty

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Genius : Aretha, joli portrait de la reine de la soul

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux