Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéFrance

Charlie déjà en reconquête

Bonne nouvelle dans un contexte des plus moribonds : l’hebdo satirique victime d’une attaque meurtrière mercredi va paraître la semaine prochaine. Réaction forte et émouvante d’une rédaction qui tient absolument à se remettre debout.

Le million d’exemplaires de la solidarité

C’est l’urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur du journal qui l’a annoncé : Charlie hebdo va bien sortir la semaine prochaine, le 14 janvier, à 1 million d’exemplaires (contre 60 000 habituellement). Le prochain numéro comportera huit pages au lieu de seize.

Pour faire paraître ce numéro, la solidarité entre médias s’est affichée : le groupe sera hébergé par Libération (qui avait déjà prêté ses locaux lors de l’incendie contre l’hebdomadaire en 2012) et a d’ores et déjà reçu des aides du Monde et de Canal+. Le directeur du Monde, Gilles Van Kote a appelé à la poursuite de la publication du journal satirique : ” Il est indispensable qu’il y ait des prochains numéro de Charlie Hebdo […] Cette équipe doit se remettre debout, c’est pourquoi les médias français se mobilisent pour donner à cette équipe les moyens de reprendre son travail […]”.

 

“C’est ce que Charb aurait voulu”

Le nouveau numéro s’inscrit sans aucun doute dans une volonté d’hommage aux victimes de l’attaque terroriste. L’avocat du journal, Richard Malka, a ainsi fait part d’un sentiment de devoir de mémoire : ” Ce numéro, c’est pour rendre hommage à ceux qui ne sont plus là. C’est ce que Charb aurait voulu”.

Le geste de Charlie est bien celui d’un journal historique qui, toute son existence, a paré les menaces et les intimidations de la manière la plus simple et courageuse : la poursuite de son travail de satire et de l’acidité de son ton.

Faire renaître Charlie

Si le lancement du numéro de la semaine prochaine a une portée symbolique indispensable, l’avenir du journal à long terme est encore criblé d’incertitudes. Dès mercredi soir, une réunion exceptionnelle au ministère de la culture s’est tenue pour réfléchir aux moyens économiques et logistiques à engager pour réussir à maintenir Charlie Hebdo à flot.

A noter que le journal subit depuis longtemps une situation économique difficile. Déficitaire, le journal avait lancé en 2014 un appel aux dons pour se relancer. Drame innommable, l’attentat de mercredi permet de pointer la problématique majeure des aides aux journaux indépendants, plus fragiles car sans publicités. La réorientation des aides au sein d’un système plus équilibré doit être réfléchie. Une attention plus aiguë à la nature économique et à l’apport du journal aux citoyens en terme d’analyse d’informations est absolument à prendre en compte.

Antoine Morange

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéInternational

Qui est Roberto Saviano, cet écrivain sous protection, qui a rendu hommage à Rushdie ?

ActualitéEnvironnement

Qu’est-ce qu’on risque si la Méditerranée surchauffe ?

À la uneInternational

Pourquoi J.K Rowling est-elle menacée à son tour ?

À la uneFranceSéries Tv

Qui sera l'héroïne de la saison 2 de L'école de la vie ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux