BrèvesInternational

La Chine veut bannir les représentations LGBT sur le web

Chine LGBT

La Chine a annoncé de nouvelles règles pour limiter les représentations de l’homosexualité dans un pays où les droits des communautés LGBT sont déjà fortement limités.

Le régime de Pékin a annoncé de nouvelles règles afin de limiter les représentations de l’homosexualité, de la prostitution, et de la dépendance à la drogue sur internet. Chaque plateforme de vidéos en ligne devra désormais embaucher au moins trois “censeurs professionnels” chargés d’examiner les contenus, et de retirer ceux considérés comme ne respectant pas les “normes politiques et esthétiques correctes”. Ce projet vient s’ajouter à une mesure prise en 2016. Toute représentation de la communauté LGBT avait alors était bannie des programmes télévisés.

Des droits limités

Cette nouvelle règle est perçue par les associations des droits de l’homme comme un renforcement de la censure en Chine. Par ailleurs, le pays accorde peu de droit aux homosexuels. Si bien que, selon un sondage réalisé par l’université de Pékin, moins de 15% des homosexuels ont avoué  leurs relations à leurs familles. Et sur ces 15%, plus de la moitié se disent victime de discrimination.

En effet, il a fallu attendre 1997 pour que l’homosexualité soit décriminalisée en Chine, puis 2001 pour qu’elle soit finalement retirée de la liste des maladies mentales.

 

Related posts
À la uneActualitéInternational

En une seule interview, Trump arrive à prononcer 42 phrases douteuses, choquantes ou mensongères...

À la uneActualitéInternational

Que signifie "l'accord de paix historique" entre Israël et les Émirats ?

À la uneBrèvesSéries Tv

L.A's Finest : la saison 2 arrive le 9 septembre

À la uneActualitéInternational

Que retenir de la première apparition commune de Joe Biden et Kamala Harris ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux