À la uneSantésociété

Cigarette électronique: que reste t-il du phénomène de mode?

Alors que la cigarette électronique est de plus en plus critiquée, le secteur ne fait que progresser. Le marché français est le deuxième derrière les Etats-Unis.

La cigarette électronique a été inventée et brevetée en Chine en 2005. Aujourd’hui les “vapoteurs” sont estimés à treize millions dans le monde. Trois millions d’entre eux seraient des français. Le marché valait plus de dix milliards de dollars en 2017 dont un milliard en France. L’usage de le-cigarette à commencé à se démocratiser en 2010. Il continue à grimper aujourd’hui, notamment favorisé par la hausse du prix du tabac. La cigarette électronique n’est, en effet, pas soumise aux mêmes taxes que le tabac traditionnel. En France la vapoteuse aurait donc rapporté près de 350 millions d’euros selon l’institut Xerfi.

Pourtant les risques liés à la consommation de cette cigarette électronique sont de plus en plus montrés du doigt. Selon une récente étude de l’université de Californie, vapoter double les risques de crise cardiaque. L’étude a été menée sur 70 000 personnes, et démontre également que la combinaison de tabac et de cigarette électronique est encore plus dangereuse. Lorsque les deux modes de consommation sont combinés, les probabilités de faire un accident cardiovasculaire sont multipliées par cinq. C’est le cas de 69% des vapoteurs français. “L’utilisation de cigarettes électroniques pour arrêter de fumer ne devrait pas être recommandée” selon les chercheurs de l’étude. “Le risque de crise cardiaque commence à diminuer dès que vous arrêtez de fumer. (…) Nos résultats suggèrent la même chose quand on cesse d’utiliser les cigarettes électroniques“. De plus d’autres études semblent démontrer que l’e-cigarette peut être vecteur de cancer, et fragilise les poumons.

Pourtant des entreprises et des start-up continuent à se créer dans le secteur. Le mot d’ordre est l’innovation. De nouveaux arômes, des systèmes qui accompagnent la réduction de la nicotine, la possibilité de brancher sa cigarette à son ordinateur… toutes les idées sont bonnes pour commercialiser sa cigarette électronique. Aujourd’hui l’industrie de la cigarette électronique emploi près de 14 000 personnes.

À​ ​lire​ ​aussi: La cigarette électronique, toujours en plein essor

Related posts
À la uneCultureSéries Tv

L’été où je suis devenue jolie : quelle saga de livres est derrière la série de l’été d’Amazon ?

À la uneEconomieFranceSociété

Fin des 38 euros en tickets-restaurant : qu'est-ce que ça change ?

À la uneHistoireInternational

C’est qui Josef Schütz, le plus vieil accusé de crimes nazis condamné par la justice allemande ?

ActualitéInternationalsociété

Victimes de la Shoah : quel est le but de la plateforme "From numbers to names" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux