Le producteur Harvey Weinstein est au cœur d’un scandale sexuel qui secoue le tout Hollywood depuis dimanche 8 octobre. Retour sur l’affaire qui lui a valu un licenciement  au sein de sa propre maison de production.

Harvey Weinstein c’est avant tout l’homme derrière les films à succès Shakespeare in Love, The artist ou Kill Bill. Aujourd’hui, le producteur multi-oscarisé est impliqué dans un scandale sexuel et a été licencié de sa maison de production (The Weinstein Company) pour « mauvaise conduite ».

Parution d’une enquête du New York Times

Le déclin de Weinstein commence le 8 octobre dernier dans les colonnes du New York Times. Plusieurs femmes dont les actrices Rose McGowan et Ashley Judd auraient été victimes d’Harvey Weinstein. Elles l’accusent de les avoir forcées à le regarder nu ou promis de favoriser leurs carrières contre des actes sexuels. Cette enquête soulève plus de trente ans de harcèlement, étouffés pour certains par des arrangements financiers contraignant les victimes au silence.

La réaction du producteur a été immédiate, s’empressant de s’excuser. « Je réalise que la façon dont je me suis comporté avec des collègues par le passé et avoir causé beaucoup de douleur, et je m’en excuse sincèrement » en ajoutant qu’il prenait congé de sa maison de production pour s’« occuper de ce problème en priorité ».

Les retombées et réactions face au scandale

Seulement sans attendre, la Weinstein Company a annoncé le licenciement de son numéro un dimanche, entrainant la démission de cinq membres du conseil d’administration du groupe. Les réactions du monde du cinéma sont depuis extrêmement vives et nombreuses. L’acteur Mark Ruffalo a réagi sur Twitter dès dimanche « Pour être clair, ce que Harvey Weinstein a fait était un abus de pouvoir dégoûtant et horrible. J’espère que nous voyons maintenant le début de la fin de ces abus ».

D’autres comme les actrices Jessica Chastain et Lena Dunham sont aussi intervenues sur Twitter pour condamner ces actes. La réaction de Jessica Chastain a soulevé une vive controverse, la comédienne reconnaissant avoir été au courant que des rumeurs au sujet de Harvey Wenstein circulaient.

Meryl Streep a quant à elle réagi dans un communiqué de presse envoyé au Huffington Post. L’actrice et amie du producteur a assuré qu’elle ne savait rien de tout ces « crimes » en concluant qu’elle « ne pense pas que tous les journalistes d’investigation dans le monde du spectacle et des médias d’information auraient négligé d’en parler ».

Depuis le début de l’affaire, pas une journée ne passe sans que des comédiennes très célèbres ne réagissent en racontant leur expérience traumatisante avec le producteur. Angelina Jolie, Judith Godrèche, Emma de Caunes, Rosanna Arquette, Gwyneth Paltrow, Asia Argento, les témoignages ne cessent d’affluer.

Harvey Wenstein réfute « Toutes les accusations de relations sexuelles non consenties… » selon sa porte-parole Sallie Hofmeister. « Toutes les femmes qui ont fait état publiquement, en déclinant leur identité, de relations sexuelles avec lui, étaient consentantes » a-t-elle conclu dans un communiqué transmis à plusieurs médias américains.

Autre coup de grâce pour le producteur, sa femme Georgina Chapman a déclaré l’avoir quitté. Harvey Wenstein serait actuellement en cours de traitement mais sa spectaculaire dégringolade devrait lui valoir une traversée du désert sans fin.

A lire aussi : Bande-annonce de Molly’s Game premier film réalisé par Aaron Sorkin