À la uneActualitéInternational

Colombie : au moins 200 morts lors d’une coulée de boue

Colombie

La ville de Mocoa, capitale provinciale du sud de la Colombie, a été touchée par des pluies torrentielles. Bilan : plus de 200 morts et des centaines de blessés et disparus.

La Colombie est en deuil. Une gigantesque coulée de boue a frappé la ville de Mocoa, ville de 40 000 habitants de la province de Putumayo, dans le sud de la Colombie. Le bilan provisoire est de plus de 200 morts et ils pourrait s’élever dans les heures qui viennent. 220 personnes restent encore disparues d’après la Croix-Rouge colombienne, qui a également comptabilisé 202 blessés.

A l’origine de cette coulée de boue : de fortes pluies survenues dans la nuit du vendredi 30 mars au samedi 1er avril. Elles ont entraîné la crue rapide et simultanée de trois fleuves – Mocoa, Mulato et Sangoyaco – situés en surplomb de la ville, selon l’armée. Ces pluies sont dues au phénomène climatique El Niño. Elles affectent depuis plusieurs semaines la région des Andes. Ainsi, le Pérou (101 morts et plus de 900.000 sinistrés) et l’Equateur (21 morts et 1280 sinistrés) sont également touchés.

«On pouvait entendre le bruit que faisait la rivière et c’est pour ça que ma famille est sortie, parce qu’on a su que l’avalanche arrivait», a décrit Harvey Gomez à un photographe de l’AFP. Hernando Rodriguez, un habitant de 69 ans, a quant à lui déclaré par téléphone : «Il y a beaucoup de gens dans les rues, beaucoup de sinistrés, de nombreuses maisons détruites (…) Les gens ne savent que faire, on n’était pas préparés» à une telle catastrophe. «Nous avons du mal à nous rendre compte de ce qui nous est arrivé», a ajouté le retraité.

 

Colombie

Mocoa (Colombie) le 1er avril. Crédits : Luis Robayo (AFP).


.

Le soutien de la France

Les eaux ont également emportés habitations, véhicules, arbres, et au moins deux ponts, selon l’armée colombienne. 40 000 habitants de la ville de Mocoa sont privés d’électricité et d’eau courante. «Nos coeurs sont avec les familles des victimes et les personnes affectées par cette tragédie», a tweeté le président colombien Juan Manuel Santos. Ce dernier a pris sur place la direction des secours et déclaré l’état de «calamité publique» pour les «accélérer».

Le président de la république française François Hollande a exprimé samedi soir «la solidarité et la sympathie de la France face à la terrible tragédie de Mocoa». Il a également indiqué que la France était «prête à toute demande d’assistance» de la Colombie.

Related posts
À la uneE-SportFormule 1Pop & GeekSport

[INTERVIEW] Hydro & Depielo, les ''French Youtubers'' 100% F1 et SimRacing

À la uneActualitéCinémaCulture

Mon Chien Stupide : Coup de cœur pour la crise de la cinquantaine

À la uneActualitéCultureFestivalFranceMusiquePolitique

5 raisons pour lesquelles on a kiffé la Fête de l’Humanité

À la uneActualitéBons PlansSoiréesSortiesSport

Noc’turne by VL : Nos conseils pour gagner vos paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux