ActualitéSexeVie Étudiante

Comment bien se protéger lors de rapports sexuels ? 

Alors qu’un sondage de Konbini révèle que 56% des jeunes n’utiliseraient pas systématiquement des préservatifs, cette tendance semble s’accentuer depuis plusieurs années.

Consentement, plaisir, respect d’autrui, découverte de son corps… L’éducation sexuelle est au coeur de notre société et de la nouvelle génération. Avec beaucoup d’interrogations et peu d’informations, les jeunes ne savent plus où se diriger pour s’informer. Ouvrir la discussion, décomplexer, briser les tabous et éduquer, l’éducation sexuelle est primordiale. Explication des moyens de contraceptions à disposition de tous.

Le préservatif

Masculin ou féminin, le préservatif est l’un des moyens les plus sûrs de contraception, empêchant une grossesse et la transmission d’infections sexuellement transmissibles (IST). Moins connu, le préservatif féminin est tout aussi efficace malgré qu’il soit plus complexe que son confrère masculin. Dit « interne », le préservatif féminin se place à l’intérieur du vagin et peut être mis en place quelques heures avant le rapport. Accessible à tous et sans ordonnance, les préservatifs masculin et féminin sont l’un des moyens les plus efficaces de contraception.

La pilule

La pilule est un traitement hormonal, qui aura des effets secondaires sur votre corps et votre santé mentale. Néanmoins, ce traitement quotidien assure une protection efficace pour son corps ou celui de sa/son partenaire. Comme pour le préservatif, il existe une version masculine de la pilule. Cependant, celle-ci n’est pas encore commercialisée et accessible.

L’implant

Positionné dans le bras, l’implant est une contraception invasive mais parfaite pour les têtes en l’air. Durant 3 ans, l’implant reste en place et permet une contraception efficace, sans inquiétude et contraintes sur la régularité de la prise du contraceptif. Néanmoins, cet implant n’est disponible que pour les femmes, une nouvelle fois.

La méthode thermique

À l’aide d’un sous-vêtement chauffant, la méthode thermique consiste à légèrement augmenter la température des testicules afin de diminuer le nombre de production de spermatozoïdes sur une période déterminée. En respectant le protocole, le sous-vêtement est très efficace mais pas infaillible.

L’anneau vaginal

Un petit anneau flexible avec une association d’hormones qui permet une contraception responsable et adaptée. Inséré dans le vagin, l’anneau diffuse des hormones jusqu’au sang, sur une durée de 3 semaines. Il suffit ensuite de le changer pour assurer son efficacité sur un nouveau cycle.

Le stérilet

Désormais appelé « dispositif intra-utérin » (DIU), car il ne rend pas stérile, le stérilet est un petit dispositif en forme de « T » introduit dans le vagin. Efficace à 99%, le DIU nécessite seulement un suivi régulier et aucune autre contrainte.

D’autres moyens de contraception existent, telles que les contraceptions d’urgence ou définitive. Afin de s’assurer d’obtenir la contraception la plus adaptée à son corps et ses envies, il est nécessaire de consulter un médecin spécialisé ou un organisme dédié tel que le Planning Familial.

À lire aussi : Contraception : les 5 questions à se poser avant de se lancer

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le pilote de Vinyl, réalisé par Martin Scorsese (HBO)

ActualitéCinéma

5 films à revoir dans la carrière de Jean-Marie Poiré

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... La vie devant elles saison 1 (France.TV)

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? La recrue, la nouvelle série de TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux