À la uneActualitéInternational

Animaux: Le commerce d’ivoire interdit en Chine d’ici 2017

ivoire

En Chine, l’ivoire est très recherché et peut être vendu jusqu’à 1 050 euros le kilo.

Un beau cadeau de Noël pour les éléphants. Dans un communiqué paru vendredi 30 décembre, le Conseil d’Etat, gouvernement du régime communiste, a annoncé l’interdiction de tout commerce et transformation d’ivoire dans le pays d’ici fin 2017.

“Protéger les éléphants et combattre les trafics”

L’objectif ? “Protéger les éléphants et mieux combattre les trafics” selon les autorités. Elles ajoutent que la Chine “va arrêter peu à peu la vente et la transformation à des fins commerciales d’ivoire”.

Concrètement, une première vague d’ateliers et de vendeurs devront cesser leurs activités dès le 31 mars. Puis, les autres devront faire de même “dans les délais impartis”, indique le communiqué.

Et aussi: Opération survie pour les éléphants ivoiriens

Un commerce aussi fructueux que macabre

En Chine, l’ivoire est considéré comme un symbole de statut social élevé. La demande y est donc très forte, et les prix élevés. Un kilo de cet or blanc peut être vendu jusqu’à 1 050 euros. Pour alimenter ce commerce macabre, des milliers de pachydermes sont tués chaque année.

Selon les associations de protection de la nature, plus de 20 000 éléphants ont été sauvagement tués pour leurs défenses en 2015. Des chiffres similaires aux années précédentes. Le Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund, WWF), ajoute que seuls quelque 415 000 éléphants subsistent encore.

Le WWF salue cette décision, mais en veut plus

A l’annonce de cette décision, le WWF a salué “le calendrier déterminé de la Chine pour sauver les éléphants de l’extinction”. Néanmoins, l’organisation veut que Hong Kong – territoire chinois doté d’une large autonomie et de ses propres lois – mette également un terme au commerce de l’or blanc d’ici 2021. Cheryl Lo, une responsable de l’association, estime qu’“avec le marché chinois fermé, Hong Kong peut devenir le marché favori des trafiquants pour blanchir l’ivoire illégal sous couverture du commerce légal de l’ivoire”.

Et aussi: Deux bébés orang-outans sauvés des trafics thaïlandais

Pour rappel, les Etats-Unis, 2ème plus gros consommateur d’ivoire illégal après la Chine, avaient fait une annonce similaire en juin. Les deux pays autorisent en revanche le commerce d’ivoire pour les antiquités dûment identifiées et provenant de “sources légitimes”. Un processus qui fera l’objet d’une “étroite supervision”.

Et aussi: Le nombre de tigres augmente pour la 1ère fois depuis 100 ans

Related posts
À la uneActualitéArtCultureFestivalInternationalMusiqueSoirées

Scorpions: Plus de 50 ans de carrière et toujours au Top!

À la uneArtCultureFranceSociétéSorties

Les spots les plus instagrammables de Paris

À la uneActualitéSexe

Le site pornographique Luscious laisse fuiter les données de ses membres

À la uneActualitéFaits DiversFranceSpectacles

Bordeaux : un poney euthanasié après une chute lors d'un spectacle

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux