À la uneActualitéFrance

Comprendre l’affaire Angélique en 5 minutes

Mercredi dernier, l’épouse de David Ramault passait des vacances paisibles dans le sud de la France accompagnée de ses deux enfants. Pendant ce temps, son mari, profitait de son jour de congés pour séquestrer, violer et tuer la jeune Angélique âgée de 13 ans. Si vous n’avez pas bien compris l’histoire, VL vous la résume en 5 minutes.

Une histoire glaçante

Angélique a disparu le mercredi 25 avril dernier. Son corps a été retrouvé dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 avril dernier dans la commune de Quesnoy-sur-Deûle (59). Le suspect, un dénommé David Ramault âgé 45 ans était déjà connu des services de police. Il avait été condamné en 1996 pour « viol avec arme sur mineure de moins de 15 ans », « attentats à la pudeur aggravés » et « vol avec violence ». Il a finalement avoué avoir étranglé la jeune fille puis avoir tenté de la violer.

Pourtant, d’après le procureur, il « respectait globalement » les obligations liées à son inscription au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS), à savoir « une présentation tous les ans aux services de police et le signalement de ses changements d’adresse ».

David Ramault connaissait la victime ainsi que sa famille. Il était seul chez lui, en l’absence de sa famille, partie quelques jours en vacances dans le sud de la France. Il explique avoir été au sex-shop pour acheter des pilules contre les troubles de l’érection. Après en avoir pris quelques unes et quelques bières, il sort pour aller prendre l’air car il ne se sent pas bien. C’est alors qu’il tombe nez à nez avec elle devant son jardin.“En passant devant ce jardin, il nous a dit qu’il a eu envie d’elle et qu’il a voulu la ramener chez lui” s’exprime le magistrat.

C’est alors qu’il prétexte qu’il a un objet à lui donner pour ses parents, elle le suit. Chez lui, il lui offre à boire et lui pose des questions de plus en plus intime. Elle prend peur et veut s’en aller. Il l’en empêche, elle hurle et commence à la déshabiller. Il s’enferme avec elle dans les toilettes, puis la viole et l’étrangle.

David Ramault s’est rapidement repenti

Après son acte, David Ramault a essayé de se débarrasser de toutes les preuves qui pourraient se retourner contre lui. Il nettoie les traces de sang, se débarrasse du téléphone portable d’Angélique. Il place le corps dans une valise et va acheter une pelle pour creuser un trou. N’arrivant pas à creuser un trou, il la laisse dans un fourré. En revenant chez lui, il écrit une lettre à l’intention de sa femme et une pour ses enfants. Il y avoue à demi-mot son acte.

Dans sa ville, à Wambrechies, il est décrit comme un homme « normal », « serviable » et « insoupçonnable » par les habitants. David Ramault a reconnu son acte comme étant épouvantable. Il rajoute qu’il n’était pas ivre mais avait bu trois canettes de bières. Le procureur a précisé qu’une information judiciaire pour séquestration, viol et meurtre sur mineure de moins de 15 ans a été ouverte.

 

 

Related posts
À la uneActualitéMusique

Céline Dion se produira aux vieilles charrues en 2023

À la uneSéries Tv

Stranger Things saison 4 : un nouveau trailer centré sur Eleven

À la uneBrèvesFaits Divers

Il déplace la frontière entre la France et la Belgique pour faire passer son tracteur

À la uneSéries Tv

Dix pour cent : le casting de Call my agent, la version britannique, dévoilé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux