À la uneActualitéFranceSociété

Conduire à Paris, dès 2017 : la vignette ou l’amende ?

Vignette

Près de 15 ans après sa disparition, la vignette fait son retour. Elle sera requise pour circuler, dans Paris, sous peine d’amende.

La vignette existait, alors, en tant qu’impôt. Elle est, à présent, de retour, en tant que mesure anti-pollution. La mesure doit entrer en vigueur dès le 16 janvier 2017. La Mairie de Paris devrait lancer, aujourd’hui, la campagne de communication autour du dispositif.

En semaine, tous à la même enseigne

Pas de quartier pour les voitures : tel semble le credo de la Mairie de Paris. La mesure est applicable aux véhicules circulant dans Paris, du lundi au vendredi, de 8h à 20h. Toutefois, circuler dans les bois de Boulogne ou de Vincennes, ou sur le périphérique, n’exigera pas d’avoir la vignette. Les seules exceptions concernent les véhicules d’intérêt public, comme ceux de la police, ou des services de secours.

La mesure s’ajoute à l’interdiction de circuler, déjà en vigueur, depuis le 1er juillet 2016. Durant les jours ouvrés, les voitures d’avant 1997, et les deux-roues d’avant juin 1999, sont interdits de circulation dans Paris. Si les autorités ont fait preuve de tolérance, depuis juillet dernier, date d’entrée en vigueur de cette restriction de circulation, il n’en sera plus de même, le 16 janvier prochain.

Paris sans diesel, d’ici 2020 ?

L’initiative est assez risquée, à la veille des échéances électorales de 2017. La vignette étant à la fois, impulsée par le Gouvernement, et la ville de Paris. Pour Anne Hidalgo, il s’agit d’interdire, à terme, les véhicules roulant au diesel, d’ici à 2020. Certains parisiens, aux véhicules non-conformes aux normes, pourraient se venger de cette interdiction dans les urnes.

Pour les contrevenants, l’amende est, d’ores et déjà, fixée : 68 euros pour une voiture non-conforme, 135 euros pour un camion non-conforme. Mais la tâche risque d’être compliquée, puisqu’il est sûr qu’un nombre non-négligeable de véhicules anciens restera en circulation, au-delà du 16 janvier 2017. Surtout quand la sanction se ferait, par le biais de contrôles visuels des forces de l’ordre, déjà fortement occupées.

Source image : linternaute.com

Related posts
À la uneFaits DiversInsolite

Crime, suicide, incendie... Cette rue parisienne est-elle maudite?

À la uneActualitéFrance

Suicide d'Evaëlle : ce que révèle l'audition des adolescents mis en examen pour harcèlement

À la uneInternational

Retour sur la journée d'investiture de Joe Biden

À la uneSéries Tv

La Chronique des Bridgerton : Netflix annonce la saison 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux