À la uneActualitéFranceSanté

Conférence de presse de Gabriel Attal : quelques précisions après le discours choc d’Emmanuel Macron

Après les annonces délivrées par le Président de la République la veille, le porte-parole du gouvernement a apporté quelques clarifications lors d’un point presse tenu ce mardi 13 juillet. 

Vaccination obligatoire et pass sanitaire : le gouvernement reste ferme

Le porte-parole du gouvernement n’a pas manqué de faire part de son inquiétude lors de son point presse : la quatrième vague de l’épidémie, que beaucoup craignaient de voir arriver à la rentrée, serait bel et bien déjà là. Si les chiffres enregistrés par Santé publique France paraissent bien loin de ceux que la France a pu connaître lors des précédentes vagues, les indicateurs semblent pourtant repartir à la hausse. Durant ces dernières 24h, 4 895 nouveaux cas ont ainsi été recensés, tandis que 267 nouvelles personnes ont été hospitalisées (dont 55 admises en réanimation). Selon Gabriel Attal, il n’y a plus de doute : la quatrième vague n’est « plus un risque », mais « une réalité », rapporte BFMTV.

Pour le gouvernement, la vaccination s’impose comme le meilleur atout dont la France dispose pour contrer l’épidémie. Si près d’1,5 million de rendez-vous pour la vaccination auraient été pris  via Doctolib depuis l’allocution du président, les mesures annoncées par Emmanuel Macron — et notamment la mise en place de l’obligation vaccinale pour les soignants ainsi que l’extension du pass sanitaire — sont cependant loin de faire l’unanimité. Sur Twitter, le hashtag #DICTATURE s’est rapidement placé en tête des tendances en France tandis que beaucoup font mention d’un appel à manifester pour le 14 juillet.

En parallèle, Gabriel Attal a aujourd’hui annoncé la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 décembre 2021. Ce régime transitoire, qui devait s’achever le 30 septembre 2021, permettrait ainsi aux autorités locales de prendre d’autres mesures de restriction si la situation sanitaire l’exige, rapporte Ouest France.

Des « règles de souplesse » pour les 12-17 ans

Le porte-parole du gouvernement a cependant déclaré que des « règles de souplesse » seraient appliquées pour les mineurs de 12 à 17 ans, notamment en ce qui concerne l’obligation de présenter un pass sanitaire. Selon Gabriel Attal, « il est hors de question d’imposer un été infernal » pour ces jeunes, qui seraient encore trop peu nombreux à avoir un schéma de vaccination complet.

La Tunisie placée sur liste rouge à partir du 16 juillet

Autre annonce faite par Gabriel Attal lors de sa conférence de presse : la Tunisie sera placée sur liste rouge à partir du 16 juillet. Pour voyager dans ce pays, les français devront alors non seulement avoir un schéma de vaccination complet, mais également présenter un motif impérieux justifiant leur déplacement. Par ailleurs, un test PCR négatif de moins de 48h ainsi qu’un isolement de 10 jours sera demandé aux voyageurs en provenance de la Tunisie qui arrivent en France.

L’OMS avait en effet alerté sur la situation préoccupante de la Tunisie, dont seulement 5% de la population aurait reçu deux doses de vaccin, rapporte BFMTV. Face aux difficultés rencontrées par le gouvernement de Kaïs Saïed, Gabriel Attal a annoncé la livraison de 800 000 doses de vaccin vers la Tunisie dans les prochains jours.

À lire aussi : L’Afrique du Sud théâtre de violences après l’arrestation de l’ancien président

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSantéSéries Tv

Covid-19 : le tournage de la saison 2 de ‘La Chronique des Bridgerton’ en arrêt

À la uneFrance

Jean Marie Bigard reporte son spectacle à cause des manifestations anti-vax à Nice

À la uneEnvironnementInternational

Inde : un glissement de terrain fait au moins 76 morts

À la uneActualitéLittérature

Emmanuel Macron invité au Japon ; il repart avec un dessin original du créateur de ‘One Piece’

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux