ActualitéInternational

Lancement de la première conférence mondiale sur les océans des Nations Unies

Lancement de la première conférence mondiale sur les océans des Nations Unies

Menacés par le réchauffement climatique et la pollution, les océans font l’objet cette semaine à New York d’une conférence inédite des Nations unies. L’occasion de créer une mobilisation générale pour inverser la dégradation du plus grand écosystème planétaire.

 

L’organisation mondiale a donc choisi de s’impliquer quelques jours après l’annonce très contestée de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

 

Réunion historique pour sauver les océans

L’objectif est de convaincre les États membres de signer un accord pour protéger près de 10 % des écosystèmes côtiers et marins d’ici 2020. De plus, ces pays s’engageront à réduire la pollution des océans et renforcer la lutte contre la pêche illégale et non réglementée.

Cette conférence se concentrera notamment sur les moyens d’atteindre un des objectifs du programme de développement de l’ONU. Ce programme porte sur l’élimination de la pauvreté à l’horizon 2030 et sur la conservation et l’exploitation durable des océans et des mers.

La conférence sera l’occasion d’assister à de nouveaux engagements de la part des pays membres. Plus de 290 auraient déjà été pris par des pays, des entreprises ou encore des agences onusiennes. Installée à New-York, la conférence devait initialement se dérouler aux Fidji mais a été déplacée suite au cyclone Winston qui a dévasté l’archipel en 2016.

 

Lancement de la première conférence mondiale sur les océans des Nations Unies

De nombreux pays sont attendus au siège de l’ONU pour trouver des solutions face à la pollution des océans.

 

L’océan, ressource essentielle pour l’avenir de la planète

Pour de nombreux spécialistes, des milliards de personnes sont dépendantes des océans pour se nourrir. Des activités économiques majeures comme le tourisme et le commerce dépendent aussi d’une bonne santé des océans.

Au total, les écosystèmes océaniques génèreraient de 3.000 à 6.000 milliards de dollars d’activité économique chaque année, dont 100 milliards pour la pêche et l’aquaculture. Les océans sont particulièrement importants pour les communautés côtières, qui aujourd’hui représentent 37% de la population mondiale.

Aujourd’hui, le fait est que les activités de l’homme sont une menace grandissante pour les écosystèmes marins. Aujourd’hui, 30% des stocks mondiaux de poissons sont sur-pêchés et plus de 50% sont exploités au maximum. Les habitats côtiers sont aussi sous pression, comme en témoigne la perte d’environ 20% des récifs coralliens mondiaux.

La pollution par les déchets plastiques est également à prendre en compte ; elle estimée à plus de huit millions de tonnes par an. Cette pratique tuerait chaque année jusqu’à un million d’oiseaux, ainsi que 100.000 mammifères marins. L’ONU estimerait en effet que, d’ici 2050, il pourrait y avoir plus de débris que de poissons dans les océans.

 

 

A lire aussi >> 1,7 million d’enfants meurent chaque année à cause de la pollution environnementale

Related posts
ActualitéCinéma

On regarde ou pas Le menu avec Ralph Fiennes (2022) ?

ActualitéPop & GeekSéries Tv

On a vu pour vous... Taroman, OVNI japonais et manifeste artistique

ActualitéMédiasMusique

10 moments cultes de l'émission Nouvelle Star

ActualitéCinéma

Pourquoi il faut revoir ... Liaison Fatale d'Adrian Lyne (1987) ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux