À la uneInternational

Costa Croisières reprend le large

Après des mois d’arrêt, les bateaux italiens redémarrent leurs turbines et reprennent leur activité. Cependant des protocoles stricts attendent les voyageurs ainsi que le personnel de Costa.

Depuis le port de Savone, le navire Costa Smeralda prend la mer pour la première fois, depuis 4 mois d’arrêt forcé. À cause de la pandémie, le groupe avait dû mettre sur pause son activité. Larmes aux yeux, l’équipage a accueilli les voyageurs ce samedi 1er mai. Pour les habitués des croisières, c’était un réel soulagement.

Alors que la date fût reportée de nombreuses fois, le navire quitta le port ce samedi dernier. Pas moins de 1 500 passagers ont embarqué. Bien que les cabines ne soient pas toutes occupées et que l’effectif n’équivaut qu’au quart de la capacité du bateau, la compagnie Costa Croisière est ravie de pouvoir à nouveau naviguer. Un second navire, le Costa Luminosa, prendra le large le 16 mai depuis Trieste en direction de la Grèce. En tout 4 navires prendront la mer cet été, plus d’informations sur le site de Costa Croisière.

Un protocole … très présent 

Le protocole sanitaire quant à lui sera également présent du ponton jusqu’aux salles de repas. Le nombre de passagers est, comme précisé avant, restreint par une jauge. Les passagers ainsi que l’équipage doivent présenter un test PCR négatif. Le port du masque est obligatoire, sauf lors des repas et dans les cabines privées. 

Malheureusement pour les touristes français, ils ne seront pas nombreux. Le confinement prenant fin aujourd’hui, le 3 mai, les Français n’avaient pas la possibilité de se déplacer à plus de 10 km. Et la firme n’a toujours pas le droit d’accoster aux ports français. 

Bien que son activité reprenne, le géant italien assure que la pandémie l’a extrêmement touché. M. d’Ambrosio affirmait « La croisière, comme le tourisme en général, est l’un des secteurs les plus touchés par la crise: 2021 sera une année de reprise et pour le début 2022 on attend le retour à la normalité ». Lors de l’arrêt forcé, le monde de la croisière a souffert d’une perte d’au moins 500 000 emplois selon l’Association internationale des compagnies de croisières. 

À lire aussi : Les Jeux Olympiques de Tokyo, sans spectateurs?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits DiversFrance

Sept morts dans des avalanches en Savoie

À la uneCulture

C’était il y a 70 ans … Alice au pays des merveilles, le classique psychédélique

À la uneInternational

La police intervient lors d’une fête de Chris Brown

À la uneFranceSéries Tv

La chanteuse Louane prochainement héroïne d'une série policière sur TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux