Quart-de-finaliste lors de l’édition 2016, le club normand de l’US Granville a ranimé la magie de la Coupe de France à l’occasion des 32e de finale de la compétition ce dimanche.

L’US Granville, un succès mérité au prix d’un incroyable scénario

C’est un véritable exploit réalisé par l’US Granville lors des 32e de finale de la Coupe de France ce week-end. Le club normand, actuel pensionnaire de National 2 (quatrième division du football français), a renversé le club des Girondins de Bordeaux, qui évolue pourtant en Ligue 1. Et pour cause, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont notamment terminé la rencontre à huit suite à l’expulsion de trois joueurs.

Menés depuis l’ouverture du score de Younousse Sankharé en première période (0-1, 37e), les Normands sont revenus au score par l’intermédiaire de Sullivan Martinet dans le temps additionnel (1-1, 90+4). Quelques instants plus tard, Ladislas Douniama a ensuite inscrit le but de la victoire sur penalty en prolongation (2-1, 103e). L’ancien guingampais avait pourtant manqué l’occasion d’ouvrir le score de la même manière en début de rencontre (7e). C’est donc la première fois de son histoire que le club de National 2 élimine un club de Ligue 1. Et cela au prix d’un incroyable scénario.

Marius Bocquet