Le football a repris son cours en marge des 32e de finale de la Coupe de France ce week-end. L’occasion pour les clubs professionnels de faire leur entrée en lice dans la compétition. Et le PSG de s’illustrer à Rennes lors de son premier match de l’année.

L’année 2018 s’annonce festive pour le club de la capitale. Et plus particulièrement pour le trio offensif parisien composé de Mbappé (9e et 76e), Neymar (17e et 43e) et Di Maria (24e et 74e), chacun auteur d’un doublé au Roazhon Park ce dimanche (1-6). L’occasion pour le triple tenant du titre d’affirmer sa suprématie sur le football français.

Dès les premiers instants de la rencontre, les visiteurs ont mis en difficulté leur vis-à-vis breton. En l’absence d’Edinson Cavani, Kylian Mbappé a animé la pointe de l’attaque parisienne. En manquant d’abord une opportunité devant le but grand ouvert (7e), avant de conjurer le sort deux minutes plus tard (9e).

A la conclusion d’un bel enchaînement parisien, Neymar a rapidement doublé la mise (17e). Et le Brésilien d’enfoncer le clou avant la pause (43e), après qu’Angel Di Maria ait inscrit le troisième but de la soirée (23e). Et pourtant, le gardien rennais Diallo a répondu présent à plusieurs reprises en première période (15e, 25e, 30e, 33e).

En 2018 comme en 2017 pour le PSG face à Rennes

En seconde période, Unai Emery a ensuite fait rentrer Thiago Motta et Draxler afin de préserver Marco Verratti et Adrien Rabiot (61e). L’entrant italien a cependant concédé un penalty suite à une main peu après l’heure de jeu, avant de sortir sur blessure (70e). Un penalty transformé par l’ancien lensois Benjamin Bourigeaud en faveur du Stade Rennais (66e).

Cela n’a pas empêché Di Maria (74e) puis Mbappé (75e) de s’offrir chacun un doublé à un quart d’heure du terme. Comme lors de l’édition précédente (0-4, 16e de finale), Paris élimine ainsi Rennes de la Coupe de France. Le club francilien se déplacera désormais à Amiens à l’occasion du quart de finale de Coupe de la Ligue mercredi prochain.

A lire aussi : « Coupe de France (32e) : l’exploit historique de l’US Granville (N2) face à Bordeaux »

Les résultats des 32e de finale :

Samedi 6 janvier

Toulouse – Nice : 1-0

Le Mans – Lille : 2-4

CA Pontarlier – Montpellier : 1-1 (2-4)

Yzeure – Monaco : 2-5

Guingamp – Niort : 1-0

Hazebrouck – Caen : 0-2

Nancy – Lyon : 2-3

Dimanche 7 janvier

Strasbourg – Dijon : 3-2

OM – Valenciennes : 1-0

Saint-Etienne – Nîmes : 2-0

Angers – Lorient : 0-2

Granville – Bordeaux : 2-1

Senlis – Nantes : 0-4

Still – Troyes : 0-1

Dunkerque – Metz : 2-4

Sochaux – Amiens : 6-0

Marius Bocquet