À la uneActualitéBasketSport

Coupe du monde de basket : la France à tâtons

La 17e Coupe du monde FIBA de basket-ball (première du nom) a débuté en Espagne le 30 août dernier. Malgré la nouvelle dénomination, aucun changement majeur n’est à noter dans son organisation. Deux matches ont été joués, et l’équipe de France, sans son meneur Tony Parker, est visiblement à la peine. De quoi s’inquiéter pour la suite ?

C’était peut-être le match à ne pas rater de cette Coupe du monde, finale exclue. Le match d’ouverture opposant la France et le Brésil, deux nations en embuscade pour une bonne performance, au Palacio Municipal de Deportes de Grenade, était forcément plein d’attentes, notamment pour cette équipe de France championne d’Europe en titre, sans son maître à jouer Tony Parker. La seule certitude qu’on avait, c’était que la préparation fut loin d’être optimale : sur 10 matches, seulement six victoires et quatre défaites inquiétantes, notamment contre l’Ukraine (56-63). De son côté, le Brésil arrive sans complexe, avec pour objectif de faire mieux que son 1/8 de Finale de 2010. Un peu comme la France, mais peut-être à moindre échelle.
Au terme d’un match très défensif et marqué par une maladresse quelque peu déconcertante, les Bleus s’inclinent (63-65), notamment à cause d’un deuxième quart-temps désastreux (8-17). C’est évident, “TP” manque au groupe français. Aussi privée de ses joueurs NBA Joakim Noah, Kévin Séraphin, Alexis Ajinça et Ian Mahinmi, ainsi que Nando de Colo (CSKA Moscou), l’équipe tricolore se cherche un peu. En face, une solide équipe du Brésil ne pouvait que l’emporter.

boris-diaw-s-est-montre-a-la-hauteur-mais-plusieurs-de-ses_2031649_800x400

Seul Boris Diaw s’est montré à la hauteur contre le Brésil

 

  • UN HUITIÈME DE FINALE REDOUTABLE ?

La réaction face à la Serbie, 11e nation mondiale (la France est 8e) était attendue. Toujours dans l’enceinte andalouse de Grenade, comme pour l’ensemble des matches de ce premier tour, les Bleus vivent un premier quart-temps très actif, et sont menés 21-20. Et comme un syndrome, le deuxième quart-temps est à nouveau médiocre (21-14 pour les Serbes) ; -8 à la mi-temps, l’équipe de France commence à sérieusement inquiéter. Une timide réaction d’orgueil se fait sentir, les Bleus remportent les deux autres quart-temps de 6 et 3 points, et s’imposent d’un tout petit point d’avance (74-73). Joffrey Lauvergne est sans doute le sauveur d’un soir, avec ses 19 points. Il est logiquement élu MVP du match.

L’équipe de France, sans ses tauliers, sort de deux matches très moyens et affiche un bilan comptable équilibré. Elle pointe à la troisième place de son groupe de six équipes après deux matches. Les quatre premiers étant qualifiés pour les huitièmes de Finale, on voit mal comment les Bleus pourraient échouer au premier tour, surtout avec les supposées plus faibles équipes d’Iran et d’Égypte dans sa poule A.

La victoire sera déjà obligatoire contre l’Égypte, ce 1e septembre à 18h ; une bonne position dans son groupe sera extrêmement importante pour ne pas tomber sur un trop gros morceau en 1/8 de finale. L’année dernière, le Bleus avaient négligé leur premier tour et fini quatrièmes ; ils avaient par conséquent affronté la Turquie en 1/8 de Finale, première de son groupe, et s’étaient logiquement inclinés. Une nouvelle élimination à ce stade serait désormais indigne du niveau affiché par les Bleus à l’Euro 2013.

En 2010, les Bleus avaient bien démarré leur Coupe du monde en dominant la grande Espagne (72-66)

En 2010, les Bleus avaient bien démarré leur Coupe du monde en dominant la grande Espagne (72-66)

Photos : AFP

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéMode-femmeRégions

Jessica La Corte en lice pour Miss Bretagne 2020

ActualitéMode-hommeRégions

10 prétendants au titre de Mister Bretagne se sont retrouvés à Perros-Guirec

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux