À la uneActualitéInternational

Criminalité : Londres capitale du meurtre ?

Londres

Pour la première fois sur les mois de mars et février, la capitale anglaise a enregistré plus de meurtres que New York. Une criminalité en hausse que l’on doit notamment à une série d’attaques au couteau.

Quand Londres surpasse New York

Le nombre de meurtres commis à Londres a dépassé pour la première fois celui enregistré à New York, sur les mois de mars et de février. Le Sunday Times fait le lien entre l’augmentation des chiffres et la recrudescence des attaques au couteau. En février, 15 personnes ont été tuées, contre 14 à New York. En mars on répertoriait à nouveau un meurtre supplémentaire à Londres pour arriver à un total de 22 victimes. Sur les deux derniers mois, on compte donc 2 meurtres de plus à Londres. Il s’agit pourtant de deux villes de taille similaire d’après les chiffres de la police. 

Londres

 

Une hausse de 40% pour les homicides à Londres

Cette augmentation des homicides dans la capitale londonienne n’est pas négligeable. Elle représente en effet une hausse de 40% sur les trois dernières années. La ville de New York semble au contraire suivre une dynamique contraire. En effet, depuis 1990, les meurtres à New York ont connu une chute de 87%. Pour autant, si l’on compare les chiffres sur les deux villes depuis l’année, New York demeure en tête. Dans ce contexte le maire de la ville, Sadiq Khan a à coeur de mettre en valeur les opérations conduites pour lutter contre le crime.

« La gigantesque opération de police conduite par @metpoliceuk la nuit dernière a visée des individus impliqués dans des gangs et des activités criminelles. […] La police a mon soutien absolu dans cette lutte contre la violence criminelle. »

 

Des agressions surtout dues à des individus isolés

On recense entre avril 2016 et mars 2017, 12 100 agressions au couteau qui ont fait d’après la police, plus de 4 400 blessés. Sur l’ensemble des cas répertoriés, une grande majorité doit être attribuée à des individus isolés et non à une criminalité organisée. Le phénomène toucherait tout particulièrement les mineurs, de plus en plus nombreux à porter un couteau. Cressica Dick, à la tête de la Metropolitan Police de New York, accusait il y a peu les réseaux sociaux de normaliser la violence chez les jeunes. Parmi les victimes répertoriées, Le Point démontre que la communauté noire demeure la première concernée par ses homicides.

LIRE AUSSI… Le Canada va bientôt voter la légalisation du cannabis.

Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Euphoria saison 1, trip halluciné dans le mal-être adolescent

À la uneSéries Tv

High School Musical : The Musical, la série dévoile sa première bande annonce

À la uneBrèvesSéries Tv

The Mandalorian : premier trailer de la série Star Wars pour Disney+

À la uneTout Pour Réussir

MAUD BAILLY : « Nous avons un devoir de transmission chez ACCOR »

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux