À la uneActualitéEconomieFranceInternationalPolitique

Crise des migrants : Gilles Varange parle du « naufrage de l’Europe »

Migrants Europe

Gilles Varange, collaborateur à Politique magazine et Nouvelle revue universelle, a tenu mardi dernier à Paris une conférence intitulée « Déferlement migratoire, Grèce, Ukraine, le naufrage de l’Europe ». Dans cette conférence, l’ancien journaliste au journal Minute a accusé l’Union Européenne et l’Allemagne de ne rien faire face au déferlement de réfugiés.

« Dans une Europe immobile, figée, comme sortie de l’histoire, dans une sorte d’apesanteur, invitée à oublier sa propre histoire, à la mépriser voire à la haïr (…), nous avions l’habitude de voir l’histoire avec un grand H, celle qui donne des raisons de vivre, mais qui tue parfois, nous avions l’habitude de voir cette histoire de dérouler chez les autres. »

Dans la salle de conférence de l’ASIEM, au 6 rue Albert de Lapparent à Paris, Gilles Varange débute sa conférence en évoquant l’Europe durant la guerre en Syrie, juste avant la crise des réfugiés. « Comme au cinéma, nous voyions les autres se déchirer, se battre, souffrir, de manière virtuelle. Puis soudain, les acteurs sont sortis de l’écran, ont forcé l’entrée », a continué le conférencier, en parlant des réfugiés syriens et afghans.

« Et ils se sont imposés parmi nous sans se demander si nous les avions invités. Des milliers, des dizaines de milliers, des centaines de milliers, demain sans doute des millions d’humains, se pressent à nos portes. »

Migrants méditerranée

Depuis 2011, le nombre de migrants entrés en Europe par la Mer Méditerranée, comparé au nombre de morts (Sources : UNHCR, OIM).

L’Europe aurait pu prévoir cette vague migratoire et s’en protéger, selon Varange. C’était sans compter sur « l’incroyable aveuglement, l’impardonnable imprévoyance de nos dirigeants, sidérés et paralysés face à ce déferlement humain. » Et comme pour renforcer le sentiment d’angoisse du public face à ces migrations, le conférencier compare les chiffres des populations du Moyen-Orient en 1939 à ceux d’aujourd’hui.

« Irak : 3 millions d’habitants en 1939. Aujourd’hui : 35 millions. Syrie : 2 millions d’habitants en 1939. Aujourd’hui : 25 millions. Egypte : 10 millions en 1939. Aujourd’hui : 82 millions. Turquie : 9 millions en 1939. Aujourd’hui : 78 millions etc… »

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédiasPeople

"Fédérer autrement sa communauté" : Ophenya rejoint la plateforme OKS

ActualitéSport

Tour de France : d’où vient la tradition du « maillot jaune » ?

À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire rappelé par Mclaren pour le Grand Prix de Toronto !

ActualitéVoyages

5 escales à faire quand on voyage sur la Nationale 7

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux