À la uneActualitéSport

Cyclisme – Giro : Tom Dumoulin perd déjà ses chances au général, la quatrième étape pour Richard Carapaz

Ça bouge déjà pour les favoris dès le début du Giro. Après la 4ème étape qui s’est déroulée ce mardi, le néerlandais Tom Dumoulin, grandissime favori, accuse un fort retard sur le haut du tableau, la faute à une chute survenue à 7km de l’arrivée. L’Equatorien Richard Carapaz remporte l’étape.

Après seulement quatre étapes, ce Giro 2019 est décidément bien mouvementé. Après la démonstration de Primoz Roglic sur le contre-la-montre inaugural puis le déclassement d’Elia Viviani sur la troisième étape pour avoir bousculé un concurrent, voici la chute de Tom Dumoulin. Le néerlandais de l’équipe Sunweb a été victime d’une chute générale survenue à 7km de l’arrivée, et qui a scindé le peloton en deux. Touché d’une entaille à la cuisse gauche, le maillot rose 2017 a dû céder plusieurs minutes à l’arrivée, et accuse désormais 4 minutes et 30 secondes de retard sur le leader Primoz Roglic.

Un écart qui sera très compliqué de rattraper, et il se pourrait bien que Tom Dumoulin ait dit adieu à un troisième podium en autant de Giro (1er en 2017, 2ème en 2018). Pour les favoris toujours en course (Roglic, Nibali, Yates), c’est un poids en moins tellement le néerlandais est redouté et à l’aise sur le circuit italien. Ce Tour d’Italie sera forcément impacté par cette chute, et la victoire devrait se disputer entre les trois cyclistes cités précédemment. De plus, on ne sait pas encore si Dumoulin sera en état de reprendre la course ou non.

Une grosse chute malheureuse due à un final escarpé, qui a plutôt profité à l’équatorien Richard Carapaz. Le grimpeur de l’équipe Movistar s’adjuge la quatrième étape après avoir fait la différence dans la dernière bosse du parcours, s’imposant de peu devant l’australien Caleb Ewan et l’italien Diego Ulissi. Après avoir gagné au sommet de Montevergine di Mercogliano sur le Giro 2018, Carapaz confirme qu’il est bien à l’aise sur les routes italiennes.

Au général, hormis Tom Dumoulin, ce sont toujours les trois principaux favoris qui sont aux avant-postes. Le slovène Primoz Roglic porte toujours le maillot rose depuis le début du Giro, et devance le britannique Simon Yates de 35 secondes et l’italien Vincenzo Nibali de 39 secondes.

About author

Etudiant en école de journalisme
Related posts
À la uneFootSport

Neymar, Diallo, amical : la journée chargée du PSG

À la uneCulture

Le 16 juillet en trois dates

À la uneTout Pour Réussir

ANGELO GOPEE : « Un festival est avant tout le regroupement des musiques actuelles. »

À la uneSéries Tv

Emmy Awards 2019 : la liste des nommés

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux