À la uneLittératureSéries Tv

De Midnight Texas à Americans Gods, 10 livres devenus des séries à lire cet été

Les séries s’inspirent très souvent de la littérature. Vous aimez les séries et vous ne savez pas quoi lire cet été. On vous donne 10 conseils !

La littérature a souvent servi de matière première aux séries, les fictions télévisées trouvant là une source d’inspiration intarissable. Après Emerald City (d’après le Magicien d’Oz) et A Series of unfortunate events (Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire), voici d’autres adaptations à commencer par Midnight Texas et que vous pouvez lire sur la plage.

Midnight Texas (NBC)

Le livre : Midnight Texas de Charlaine Harris (J’ai Lu)

L’histoire : Midnight est une petite ville du Texas peuplée de créatures surnaturelles – sorcières, vampires, médiums, loups garous… Cette joyeuse communauté doit cohabiter et s’allier, en dépit des tensions, pour faire face aux menaces extérieures et aux humains, qui ont un peu de mal à les accepter.

La série : Après la saga True Blood, cette nouvelle adaptation des romans de Charlaine Harris sera-t-elle aussi sulfureuse ? En attendant, on retrouvera au casting François Arnaud (The Borgias) et Dylan Bruce (Orphan Black).

American Gods (Starz)

Le livre : American Gods de Neil Gaiman (J’ai Lu.)

L’histoire : Ombre, récemment sorti de prison, est engagé comme garde du corps par un  étrange personnage – qui s’avère être Odin, le Dieu nordique. Allié à d’autres divinités antiques, celui-ci a décidé de lutter contre les nouvelles idoles de notre époque que sont la technologie, les médias et internet.

La série : Le projet a été abandonné à plusieurs reprises, suite à la défection de scénaristes qui ont jugé le livre inadaptable… C’est finalement Bryan Fuller (Hannibal) qui a permis à la série de voir le jour, avec notamment Ian McShane (Deadwood), Peter Stormare (Prison Break), Jonathan Tucker (Kingdom) et Gillian Anderson dans les rôles principaux. American Gods couvrira également la suite du roman, Anansy Boys.

Cormoran Strike (HBO / BBC2)

Le livre : L’appel du coucou de J.K. Rowling (Le Livre de Poche)

L’histoire : Publié sous le pseudonyme de Robert Galbraith, Cormoran Strike est une série de trois romans policiers (la suite est attendue cette année) racontant les enquêtes de Strike, détective privé et vétéran de guerre blessé en Afghanistan. Pour sa première affaire, il doit élucider la mort d’un célèbre mannequin, défenestrée.

La série : C’est Tom Burke (Les mousquetaires) qui a été choisi pour incarner Strike dans cette adaptation de 7 épisodes d’une heure, les trois premiers reprenant l’intrigue du premier opus de la série, L’appel du coucou.

The Mist (Spike TV)

Le livre : Brume de Stephen King (Le livre de Poche)

L’histoire : Suite à l’apparition d’une brume étrange qui a recouvert la ville, David et son fils se retrouvent piégés dans un supermarché avec une dizaine d’autres personnes,  assiégés par des créatures monstrueuses et anthropophages.

La série : Ce n’est pas la première adaptation d’un livre de Stephen King  – on pense à Dead Zone, Under The Dome ou plus récemment 22/11/63. La nouvelle Brume a même déjà fait l’objet d’un film (très réussi) de Frank Darabont (The Walking Dead) en 2007. Commandée par Spike TV, la série compte 10 épisodes, avec notamment Frances Conroy (Six Feet Under) au casting.

The Terror (AMC)

Le livre : Terreur de Dan Simmons. (Pocket)

L’histoire : En 1847, deux navires de l’armée britannique partis explorer l’Antarctique se retrouvent piégés par les glaces. Après la mort mystérieuse du capitaine, l’équipage en proie à la famine et à une paranoïa grandissante est au bord de la mutinerie. C’est alors que surgit des profondeurs une mystérieuse créature qui attaque les bateaux et leurs occupants…

La série : Pensée comme une anthologie, la série comptera, en saison 1, 10 épisodes de 60 minutes, avec Jared Harris (Mad Men, The Crown), Tobias Menzies (Rome, Outlander) et Ciaran Hinds (Rome) dans les rôles principaux.

Let the right one in (TNT)

Le livre : Laisse-Moi entrer de John Ajvide Lindqvist. (Milady)

L’histoire : Henry est un adolescent persécuté par ses camarades de classe, qui vit seul avec sa mère. Son amitié avec Eli, sa nouvelle voisine, va tout changer… Mais l’arrivée de la jeune fille coïncide avec une série de meurtres inexpliqués, et pour cause : Owen finit par comprendre qu’Abby est un  vampire.

La série : Laisse-Moi Entrer a déjà été adapté deux fois au cinéma, en 2008 et en 2010. C’est  Jeff Davies (Teen Wolf) qui a écrit le pilote, et Euros Lyn (Sherlock, Broadchurch) qui l’a réalisé. Kristine Froseth (photo) joue le rôle d’Eli.

The handmaid’s Tale (Hulu)

Le livre : La servante écarlate de Margaret Artwood (J’ai Lu SF)

L’histoire : Dans un futur non déterminé, où règne une théocratie totalitaire, les femmes sont en voie de disparition et divisées en trois classes : les Épouses qui détiennent le pouvoir, les Marthas assignées aux tâches ménagères et les Servantes écarlates qui servent de reproductrices. Parmi elles, Offred, la narratrice.

La série : The Handmaid’s Tale affiche un casting alléchant : Elisabeth Moss (Mad Men, Top of the lake) dans le rôle principal, et à ses côtés Joseph Fiennes et Yvonne Strahovski (Chuck), entre autres.

The Alienist (TNT)

Le livre : L’aliéniste de Caleb Carr (Pocket.)

L’histoire : En 1896 à New York, le psychiatre Laszlo Kreizler enquête sur les meurtres d’enfants prostitués, en tentant d’établir le profil psychologique de l’assassin.

La série : Cary Fukunaga (True Detective) devait être aux commandes de la série, mais il a finalement cédé la place à Jakob Verbruggen (The Fall) ; à noter que Caleb Carr est un des producteurs exécutifs. Au casting : Daniel Bruhl (Goodbye Lenin) et Luke Evans.

Voilà  largement de quoi remplir votre bibliothèque, en attendant de découvrir peut-être les versions séries.

Crédit photos :  NBC / Starz / BBC / Dimension film / Little, Brown & Co. / via Darksidenet / Hulu / Random House

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
À la uneArt / ExpoCulture

De l’art de l’hypnose à la création artistique

À la uneCultureSpectacles

« La situation ne me pousse pas à arrêter le théâtre, bien au contraire », entretien avec Daniel Pierson

À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Assassin's Creed : des séries en développement pour Netflix

À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... le fonctionnement de la Cour Suprême des Etats-Unis

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux