Covid19: Conférence de presse d’Edouard Philippe sur la stratégie contre le Covid19. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéSportTennis

Débuts poussifs pour les Bleus à Bercy

Deux français étaient sur le court central en première partie de journée du tournoi BNP Paribas Masters de Paris Bercy. 

Il y a des matchs où rien ne va. Des matchs qui commencent par une double faute. Et quand cela est votre point fort comme c’est le cas de Nicolas Mahut (70ème mondial), ce n’est pas anodin. Cet après-midi, dans le troisième match de la journée sur le court central du BNP Paribas Master de Bercy, Mahut n’a pas existé. Breaké dès le premier jeu, il n’a jamais réussi à se mettre au niveau d’un modeste Dusan Lajovic (93ème mondial), déjà tombeur de Paul-Henri Mathieu la veille. Une défaite nette 7-5, 6-3.

Quelques minutes après sa défaite, en conférence de presse, le Français a refusé toute excuse. « C’est frustrant car aujourd’hui je perds sur mes points forts. Je n’ai jamais autant raté de volées de l’année. Il y avait pourtant beaucoup d’envie, j’avais une wild card pour un tournoi magnifique » raconte-t-il. Si Nicolas Mahut fait face à ses responsabilités, il lui faudra trouver une explication, à deux semaines du Masters de Londres qu’il dispute en double avec Pierre-Hugues Herbert.

 Mannarino, première défaite française

Adrian Mannarino (42ème) n’a pas su résister à l’espoir du tennis autrichien Dominic Thiem (22 ans, 19ème mondial). Dès le début du match, le Français se fait breaker. Rien d’alarmant pour un début de match, si les jets de raquettes et autres signes de frustration ne s’étaient accumulés les jeux suivants. Malgré sa nervosité, il empoche le deuxième set après la perte du premier, 7-5. Ses espoirs de victoire se sont envolés quand, après une montée à la volée suivant le break de l’Autrichien, Mannarino se bloque le genou. Résultat final 6-2, 5-7, 6-3 pour Thiem, qui accède ainsi au deuxième tour. Il y affrontera Kevin Anderson, tête de série numéro 11. Pour le natif de Soisy-sous-Montmorency (Val d’Oise), la pilule passe difficilement : « Le résultat n’est pas catastrophique, mais ça n’est pas non plus ce que j’attendais ».

Le public déjà visé ?

Si les deux Bleus n’ont pas voulu se trouver d’excuse quant à leur niveau de jeu, ils pointent d’un même doigt un problème particulier. « Quand je suis entré sur le court, le public avait les mêmes intentions que moi » ironise Adrian Mannarino. Il est vrai que pour cette première journée, le nouvel écrin du tournoi sonnait un peu creux. « C’est une nouvelle salle pour le public aussi, il faudra peut-être un match avec plus de spectacle que le mien pour que Bercy retrouve sa folie ». Ce match sera-t-il celui qui se jouera entre Benoît Paire et Gaël Monfils ? Réponse à 19h30.

Related posts
À la uneActualitéLittérature

Confinement : Des e-books gratuits en téléchargement

À la uneFranceMédiasSport

Interview – Christophe Licata ( Danse avec les stars)

À la uneBeautéBeauté-homme

3 règles à suivre pour avoir une belle barbe

À la uneBrèvesMédias

Tout le monde veut prendre sa place : Sandrine la championne éliminée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux