À la uneActualitéInternational

Décadence de l’ANC en Afrique du Sud : un revers historique

Depuis le 6 août, l’ANC, parti politique gouvernant l’Afrique du Sud depuis la fin de l’Apartheid et l’avènement de la démocratie en 1994, est en chute libre.

Lors des élections municipales le 6 août, l’African National Congress (ANC), a été devancé par la Democratic Alliance (DA) dans nombre de villes sud-africaines comme la capitale de Pretoria (43,1% des voix contre 41,2%) ou le fief historique de Nelson Mandela Bay (46,7% des voix contre 40%).

Un parti affaibli

Même si le parti de Nelson Mandela arrive en tête au niveau national, il concentre cependant moins de 54% des voix, correspondant à son score le plus bas depuis son arrivée au pouvoir. L’opposition ne peut plus dès lors être ignorée et présage une campagne acharnée pour les élections générales de 2019. Dans ce contexte, le leader de la DA Mmusi Maimane a déclaré : « C’est un point de basculement pour le peuple d’Afrique du Sud. Cela montre que nous ne sommes pas seulement un parti d’opposition, mais de gouvernement ». Néanmoins, notons que dans la capitale économique de Johannesburg, la DA n’a pas devancé l’ANC : 38,3% des électeurs ont voté pour le premier et 44,5% pour le second.

Un déclin pressenti

Le fort recul de l’ANC paraît être sans surprise comme l’a énoncé Frans Cronjé, directeur d’un institut de réflexion à Johannesburg. « La machine économique sud-africaine est grippée depuis maintenant plusieurs années, la frustration de la population, dont 27 % sont au chômage, ne cesse de grandir. » En effet, si des progrès considérables sont constatés tels que l’accès à l’eau potable ou à des logements convenables, il n’en demeure pas moins qu’une part importante de la population reste en marge, attisant le mécontentement et l’incompréhension. Enfin, l’embourbement de l’ANC dans plusieurs affaires de corruption entraine un bilan déplorable pour le parti, suscitant la méfiance des citoyens envers le président Jacob Zuma et la démocratie.

Crédit photo à la une : Supporters of the African National Congress chant slogans during ANC president Jacob Zuma’s election campaign in Atteridgeville a township located to the west of Pretoria, South Africa July 5, 2016. REUTERS

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions - 3ème Journée : Lopes offre (en partie) la victoire au Benfica

À la uneBrèvesFaits DiversReportages

Disparitions mystérieuses : la piste Lelandais?

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF | La loi des séries #323

À la uneSéries Tv

Les mystères de l'amour : Isabelle Bouysse revient dans la série

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux