À la uneBuzzFrance

Dérapage de Julien Odoul : « Il faut laisser les migrants mourir de froid »

Sur BMFTV, Julien Odoul a déclenché une vive polémique en laissant entendre qu’il faudrait laisser les migrants mourir de froid. Il a ensuite rectifié ses propos.

Le porte-parole du Rassemblement National Julien Odoul s’est exprimé hier sur BFMTV sur la crise migratoire à la frontière polonaise, avec des milliers de migrants envoyés par la Biélorussie et bloqués dans une zone interdite. A ce propos, il a affirmé fermement qu’il ne fallait « certainement pas ouvrir cette frontière et accueillir ces migrants » dont « beaucoup seraient potentiellement dangereux« . Lorsque le journaliste lui a demandé si il fallait laisser les migrants mourir de froid, Julien Odoul a répondu  » bien sûr que oui  » . Finalement, il a ensuite préféré rectifier ses propos en déclarant « qu’il ne fallait pas les laisser mourir de froid » mais plutôt les laisser « en dehors des frontières de l’Europe « .

 » Le devoir de l’Europe, c’est avant tout de protéger avec beaucoup d’humanité les peuples européens. Nous avons affaire à une invasion. « 

Julien Odoul sur BFMTV

Sur ce sujet, le chroniqueur et écrivain Charles Consigny a souhaité réagir dans l’émission  » Les Grandes Gueules  » sur RMC, en déclarant qu' »aujourd’hui, si vous ne vomissez pas votre haine des étrangers et des musulmans 4 fois par jour à la TV, vous êtes islamo-gauchiste « .

Selon lui, les discours de haine envers les étrangers constitueraient actuellement  » le discours général  » et il y aurait presque une course au propos le plus  » nazillon « . Pour appuyer ses dires, il a ensuite cité les propos de l’écrivain italien et ancien déporté d’Auschwitz :  » à la fin de la chaîne, il y a le camp « .

 » Quand on commence à penser que l’on peut laisser des gens mourir de froid derrière des barbelés, à la fin on est prêt à valider n’importe quoi « .

Charles Consigny sur RMC

Une polémique qui montre un certain désir du Rassemblement National de  » muscler  » sa communication. Cette stratégie serait-elle liée au buzz actuel d’un certain Eric Zemmour ?

A lire aussi : Porte de la Villette : Les ravages du crack dans la capitale

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternationalPolitique

Qui était Ebrahim Raïssi, le Président iranien décédé dans un crash d'avion ?

À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneFaits DiversInternational

Traque de Mohamed Amra : c’est quoi la “notice rouge” émise par Interpol ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux